001

"La chose la plus terrible que l'on puisse affronter, c'est son âme". 

Le Livre de Poche, pour notre premier partenariat, m'a envoyé en service presse ce roman de Lilith Saintcrow, auteur(e) que j'avais envie de découvrir après avoir entendu parler de ses livres par plusieurs blogueuses. Déjà, rien que le nom de cette femme m'intriguait (c'est son véritable nom) et les couvertures des romans m'attiraient. Je suis donc partie d'un bon à priori...

 

LGF-logo-G

Quatrième de couverture: 

"Mon nom est Jill Kismet.

Spécialiste en trucs surnaturels.

Exterminatrice d'esprits malfaisants.

Tueuse de démons.

Tout le monde ne supporte pas la nuit et ses créatures, mais je ne suis pas tout le monde. Mon passé m'a beaucoup appris sur les ténèbres, et j'ai été entraînée par le meilleur. Les villes ont besoin de personnes comme nous, qui font des choses que même les flics refusent de faire, quand la nuit est tombée..."

Malheureusement, ce roman est une déception pour moi. J'aurais vraiment voulu l'aimer, comme je l'ai déjà souligné, je partais d'un bon à priori, mais je pense tout simplement que le style ne me convient pas. Cela n'a rien à voir avec l'écriture de Lilith Saintcrow.

La première impression que j'ai eue, c'est que le rythme était très soutenu. Il y a beaucoup d'action. Ensuite, nous sommes dans l'Urban Fantasy pure, un genre que je n'avais pas encore approché. Est-ce le genre en lui-même qui ne me convient pas, où l'histoire qui ne m'a pas parlée? 

Un point que je n'ai pas apprécié, c'est qu'on plonge dans l'histoire comme ça, comme si le fait que la Terre soit peuplée de démons était un fait naturel. Pas d'explications sur le pourquoi du comment, et c'est dommage. Est-ce que l'histoire se passe de nos jours, dans le futur? Je suis peut-être trop terre à terre, mais j'ai besoin d'explications précises. 

Le bon point, c'est que le rythme soutenu fait que les pages se tournent très vite. 

Malheureusement, je ne suis pas parvenue à m'attacher à l'héroïne, à entrer dans l'histoire (des meurtres atroces commis par une Infernale et un garou solitaire), mais je voulais quand même savoir comment cela allait se terminer. J'ai trouvé Jill trop "dure à cuir". On n'a pas beaucoup d'éléments sur son passé, peut-être que cela viendra dans les prochains tomes. 

Jill, à plusieurs reprises est également contradictoire. Elle se pose des questions et précise qu'elle se fiche de connaître la réponse. Il y a également dans ce livre une phrase plutôt récurente: "Mais qu'est-ce qui se passe, bordel?". 

Je pense que les amateurs d'action et d'urban fantasy sauront apprécier ce livre, même si pour ma part je suis passée totalement à côté.

Merci toutefois au Livre de Poche pour la découverte.

 

lililook

Extraits choisis:

"-Dès qu'on entre, un Pactisant vous saute dessus. Qu'est-ce que vous faites?

-Je lui arrache le coeur et je lui brise le cou."

"La religion serait peut-être un peu plus civilisée si on placardait dans les églises l'image d'un festin plutôt que celui d'une torture romaine." 

La musique qui va avec (selon moi):