001

"Les chaussures la rendaient heureuse."

Je ne sais pas pourquoi je ne me suis pas plus tôt penchée sur la chick-lit. Sûrement par préjugés du genre "Ouais, mais bon, la littérature légère, quoi...". J'avoue que depuis le début de ma grossesse, moi qui, avant dévorais les classiques, je tends à me diriger vers des genres totalement modernes: bit-lit, jeunesse, romance historique, et donc chick-lit. J'avais dans ma PAL "Shoe Addicts" grâce à une amie qui fait régulièrement du tri dans ses livres et me donne ceux qu'elle ne lira plus (oui, je sais, j'ai de la chance). En lisant le résumé, j'étais plutôt sceptique...

Quatrième de couverture: 

"Dans leur domaine, ces quatre-là font la paire. Pas un escarpin, pas un soulier, une mule, une ballerine, n'échappent à leur vigilance. Ni à leur carte bleue. En matière de chaussures, personne ne leur arrive à la cheville. Quel que soit l'état de leurs finances ou de leurs amours, Lorna, Hélène, Sandra et Joss se damneraient pour une paire de sandales, pourvu qu'elles soient au goût du jour. Une passion commune dont elles ont fait un club... Mais un talon haut ne suffit pas toujours à remonter un moral à plat: au-delà du simple échange de mocassins, c'est leur vie qu'elles se mettent bientôt à partager. Toutes ensemble, elles se mettent à rêver d'une existence à leur pointure... ça ne coûte rien d'essayer!

(...) Shoe Addicts, loin d'être écrit avec les pieds, recèle quelques moments de bonheur comme nous en procurent parfois les meilleures séries télé -H.V.- Elle.

(...) totalement hilarant(...)- Delphine Desneiges- Cosmopolitan." 

 

Harbison-Beth_CREDIT-Paige-Harbison

Beth Harbison

Je vais le dire d'emblée, malgré mon scepticisme du départ, j'ai été totalement conquise!! Je ne sais pas si la littérature de poulette est un genre fait pour moi, mais en tout cas, ce roman a su me plaire!

A travers leur passion dévorante pour les chaussures, on plonge dans la vie de chacune de ces quatre femmes qui, à la base, ne se connaissent pas: Lorna, serveuse qui a de gros problèmes de dettes, Hélène, épouse malheureuse d'un futur candidat à la Maison Blanche, Sandra, hôtesse de téléphone rose qui souffre d'agoraphobie et Joss, nounou au service d'une famille de tyrans. Chacune d'entre elle va pouvoir s'évader de son lourd quotidien grâce à Lorna, qui décide de fonder le club des Shoe Addicts Anonymous et passe une annonce. 

On rencontre des personnages hauts en couleurs (principaux comme secondaires, je pense au banquier de Lorna, à l'ami de lycée de Sandra) et très attachants. Le roman se dévore trop très vite, c'est très drôle et pourtant connecté à la réalité, comme dans une bonne série, finalement. Inutile de préciser qu'en refermant le livre, on a juste envie de s'offrir une jolie paire de chaussures!

Bref, j'ai tellement aimé que j'ai commandé la suite!  

 

5