005

"Si vous êtes venu pour m'insulter, foutez le camp de mon bureau. Si vous voulez m'engager pour une affaire, expliquez-moi, puis foutez le camp de mon bureau."

Je pense que si ce n'est déjà fait, vous allez commencer à comprendre que contrairement à bon nombre de blogueuses littéraire j'accroche vraiment à cette série. Probablement parce que les premiers tomes ont été écrits dans le milieu des années 90, bien avant la mode du gentil vampire romantique. On a beau me dire que je vais me lasser, pour l'instant, j'accroche toujours autant!

        ~Quatrième de couverture~

"Je vous le dis franchement: je stresse! Nous vivons vraiment dans un univers IM-PI-TOYABLE! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n'est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s'il a le sens de l'humour, J-C, lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire..."

 

hamilton_laurell_k

                           ~Mon avis~
Ce troisième tome des aventures d'Anita Blake est riche en rebondissements. Plusieurs créatures veulent la peau de Jean-Claude et sont prêtes à tout pour y parvenir, quitte à jouer double-jeu. Anita elle-même ne sait plus vraiment à quel saint se vouer, si elle doit ou non trahir le maître vampire, qui ne pense qu'à en faire sa servante humaine.

L'arrivée de nouveaux personnages ponctue le récit: lycanthropes, vampires, lamie... et un jeune stagiaire qu'Anita va devoir prendre sous son aile si elle veut lui éviter une mort violente.

Ce volume insiste beaucoup sur l'évolution des relations de notre héroïne avec d'autres personnages comme Jean-Claude ou Edward, ce qui enrichit beaucoup l'histoire et rend Anita plus accessible.

Anita devant faire face à des meurtres et aux nouveaux venus, le récit ne s'essouffle pas, il n'y a aucune minute de répit et les pages se tournent presque seules.

Une fois encore, j'ai apprécié que le suspens règne jusqu'aux derniers instants du roman. Pour résumer, un volume très riche en aventures, rebondissements et questionnements. Vivement que je me procure le quatrième! 

               ~Extraits choisis~

"Je nageais dans de l'eau noire. L'énorme disque brillant de la lune dessinait un chemin argenté à la surface du lac bordé par une frange d'arbres. [...]. L'eau était chaude comme du sang. Alors, je compris pourquoi elle était noire. C'était du sang."

"Ca, c'est une nouvelle. L'Exécutrice collectionne les pingouins en peluche. Ca me plaît."

"Selon la loi, une personne est innocente jusqu'à ce qu'on puisse prouver sa culpabilité. Quand on a vu autant de trucs affreux que moi, on considère les gens comme coupables jusqu'à ce qu'ils apportent une preuve de leur innocence."

  ~En bref~

 

5