004

         ~Pourquoi ce livre?~

Parce que tant que je ne me lasserai pas, je compte bien poursuivre la lecture de cette saga. Pas mal de blogueuses disent s'être lassées à cause des nombreuses scènes sexuelles (sont-ce les mêmes qui encensent 50 shades of grey?), Archessia, dans sa dernière chronique sur le sujet a même précisé que la bande-son pourrait être "Pussy" de Rammstein, pour l'instant, au stade où j'en suis, Anita est toujours sage comme une image. Petit aperçu de ce quatrième volet.

          ~Quatrième de couverture~

"On dirait que je le fais exprès. Je suis tombée amoureuse du chef de meute local. Non, pas un louveteau. Un loup-garou, bien sûr ! Pourtant, il y a des tas de filles dans ma tranche d'âge qui n'arrivent pas à se dégotter un petit ami. Et c'était mon cas avant Richard. Certes, Jean-Claude, mon vampire préféré, ne demandait pas mieux, mais son côté possessif a tendance à me démotiver. Même si c'était un homme ordinaire, j'aurais déjà du mal à imaginer une vie de couple avec lui. Côté sexe, ça oui : no problemo, je vois très bien, mais sortir. Aller au restaurant, au spectacle, fréquenter ses amis. Franchement non ! On a beau être dans une histoire d'horreur, il y a des limites !" 

c82ce989ad_33043124_o2

          ~Mon avis~

On va le dire tout de suite: la quatrième de couverture est pourrave. Car malgré les apparences, l'intrigue principale n'est pas du tout: Jean-Claude ou Richard?

L'intrigue tourne en réalité autour de la disparition de lycanthropes. Anita va donc faire une plongée sanglante parmi ces créatures, tout en essayant de poursuivre sa relation avec Richard.

Comme à chaque tome, il y a du suspens et de l'action jusqu'au bout. Pas mal d'introspection également, puisqu'on en apprend plus sur le passé de notre héroïne.

Le franc-parler d'Anita est toujours présent, ce qui ajoute de l'humour au récit. Le personnage de Richard m'énerve un peu, je le trouve mou, avec son côté "je suis un gentil lycanthrope qui n'aime pas tuer mais toi Anita tu n'as aucun remord ce n'est pas normal" alors que Jean-Claude me plaît davantage qu'au début. Je me demande lequel des deux Anita choisira, tout en sachant qu'au stade de ma lecture, elle refuse toujours de se laisser séduire par Jean-Claude mais n'est plus sûre de vouloir s'engager avec Richard.

Les méchants sont toujours de vrais méchants, c'est aussi ce qui me plaît dans cette saga, même si cela entraîne parfois des scènes assez gore, comme le passage ou Anita et Edward visionnent le snuff-movie tourné par des lycanthropes. Je préfère ça plutôt qu'une saga où les créatures seraient des Bisounours. Bon, j'avoue que le coup de l'homme-cygne m'a paru un peu gros, mais après tout, pourquoi pas?

J'ai toutefois trouvé une ou deux longueurs qui font que ce tome n'est pas un coup de coeur, mais toujours très plaisant à lire et bien divertissant.

LaurellKHamilton

         ~Envie d'extraits?~

"Les arbres se penchaient au-dessus de la chaussée. En été, cette rue devait ressembler à un tunnel de verdure. En hiver, les branches nues évoquaient des ossements noirs et lugubres se détachant sur la blancheur de la neige."

"Cà et là, des visages se tournèrent vers moi. Des yeux humains me jetèrent des regards qui ne l'étaient pas. On aurait dit qu'ils me jaugeaient. Etais-je une proie facile? Quel goût aurais-je? [...] Me sentant comme un poulet lâché au milieu d'un rassemblement de coyotes, je me réjouis d'avoir emporté mon second flingue."

"Je ne savais pas trop ce que valait sa parole d'honneur, mais àa me permettrait de gagner du temps pour trouver une autre solution. Il devait y en avoir une, même si je n'en voyais pas pour l'instant. Etais-je condamnée à sortir avec le putain de maître de la ville?"

"Si je me marie un jour et que mon mec me trompe, ce n'est pas moi qu'on portera disparue." 

   ~En bref~

4