150805_254520184680629_1216807935_n

   ~Pourquoi ce livre?~

Lorsque Estelle, des Editions Persée, m'a demandé de choisir un ouvrage, j'ai été immédiatement attirée par cette magnifique couverture. Puis le sujet, la Bretagne d'antan, ne pouvait que me plaire (mon Homme est originaire de Locronan et nous avons tous les deux de la famille à Lorient, quant au prénom de notre fils, Armaël, voilà, vous avez tout compris!). J'étais donc très impatiente de lire ce roman! 

   ~Quatrième de couverture~

"Conlai, jeune orphelin, vit paisiblement dans un village de la Terre d'Armor jusqu'au jour où son destin bascule. Un puissant Druide descendu des Îles du Nord lui révèle le grand secret de sa lignée. Pour accomplir son destion, aidé par ses courageux compagnons, il devra échapper aux innombrables ennemis lancés à sa poursuite par le Seigneur des Ténèbres ainsi qu'aux sortilèges que la Terre sacrée d'Armor ne manquera pas de dresser sur son chemin."  

    ~Mon ressenti~
Je me suis laissée emporter sans problème par cette histoire où les mythes celtes sont explorés de façon originale. Conlai, aidé du Druide, mais aussi du Chevalier Aengus, du guerrier Gallig et de ses deux camarades Morvan et Coirpre, va donc devoir traverser maintes épreuves pour sauver le monde celte. La petite troupe sera rejointe par Groth, un Korrigan.

Les personnages sont décrits avec justesse: il y a Conlai, ce garçon tellement banal qu'on a peine à croire qu'il peut sauver son monde, Coirpre, le poète, Morvan le jeune courageux qui n'a peur de rien, le Druide, sage, le mystérieux chevalier Aengus, Gallig le guerrier, qui m'a été plutôt antipathique, et enfin, mon personnage favori, le Korrigan, lutin aux multiples facettes.

Sébastien Garnier revisite avec succès les légendes Celtes (Ys, Carnac, Dahut, etc), ce qui implique un récit parfois passionnant, riche en vocabulaire et mots Bretons.

Pourtant, malgré ces points positifs, ma lecture  a été quelque peu freinée par un texte peu aéré, des fautes de frappe et des chapitres parfois longs, le style manquant globalement de fluidité. J'ai trouvé certains termes inapproprés à l'époque où le récit se déroule, par exemple: "Il dit, pour faire genre."

Je remercie les Editions Persée et Estelle pour la découverte.

editions persée

   ~Envie d'un extrait?~

"Les Terres magiques perdaient peu à peu leurs pouvoirs, rognés par ces hommes qui contrevenaient aux règles immuables en prenant possession des territoires d'autres races installées depuis la nuit des temps. Rien ne semblait pouvoir arrêter le développement de la race humaine."

   ~En bref~

3