011

pres1

Lorsque Harlequin m'a envoyé le dossier de presse de cette future parution Darkiss, j'ai tout de suite eu très envie de le lire; j'en avais d'ailleurs parlé ici. Quelques jours plus tard, surprise, le livre était dans ma BAL! J'attendais donc beaucoup de ce roman, de plus, jusque là, je n'avais pas encore cédé à la tentation des histoires de zombies. Une première pour moi, donc! 

pres2

"Si on m'avait dit que ma vie basculerait du jour au lendemain, j'aurais éclaté de rire. Et pourtant, il a suffi d'une banale sortie en famille pour que je perde tout. Aujourd'hui, je sais que mon père n'était pas fou à liere et qu'il avait raison: les monstres existent, je les ai vus à l'oeuvre. Ils ont fait déraper notre voiture. Ils ont pris ma petite soeur. Ils ont dévoré mes parents. Si je n'agis pas , bientôt, ils seront partout et dévoreront aussi vos familles, vos copains. Vous voulez ça? Non, moi non plus. Alors je vais rejoindre Cole et sa bande, même si ce sont les garçons les plus dangereux du lycée, et on va se battre contre nos ennemis... les Zombies." 

pres3

.La famille Foldingue.

Alors, je vais le dire de suite: l'histoire ne ressemble absolument pas à ce que l'on peut imaginer! Durant les premières pages, nous faisons la connaissance d'Alice et sa famille. Un père, alcoolique, qui les empêche de sortir une fois la nuit tombée parce qu'il est persuadé que des monstres rôdent, une mère aimante mais totalement soumise, une Alice calme , au contraire de sa petite soeur Emma qui se rebelle contre le couvre-feu imposé par leur père. Les deux jeunes filles croient évidemment leur père fou et vont tenter de convaincre leurs parents de sortir, un soir... la soirée qui leur sera fatale.

.Des personnages entiers.

Je n'en dis pas plus sur l'histoire, pour ne pas gâcher votre plaisir si vous souhaitez lire ce livre (oui, vous voulez le lire, je le sais!). Je vais déjà vous parler des personnages. En effet, ce qui m'a frappée, c'est que les héros et personnages secondaires ont tous un caractère bien trempé! On est loin des habituelles niaiseries adolescentes (excepté le puritanismes américain et son "pas de sexe avant le mariage").  Alice, même si parfois on a envie de la secouer, n'a peur de rien ni de personne, et aime se coller aux plus dangereux. Sa meilleure amie, Kat, est adorable, dans le genre peste adorable, narcissique à fond, mais avec beaucoup d'humour et de générosité, un de mes personnages favoris, d'ailleurs. Et puis il y a Cole et sa bande, perçus comme les voyous du lycée, impliqués dans des bagarres, certains portant même des bracelets électroniques. La bande est composée de plusieurs garçons, dont Frosty, le petit ami de Kat, et Cole, dont les relations avec Alice ne seront pas de tout repos. Dans cette bande il y a aussi des filles, dont Mackenzie, qui va prendre Alice en grippe. Et le plus, comme je l'ai dit, c'est que les relations entre les personnages ne sont pas niaises; il y a de la joute verbale et des bagarres, des vraies.  

.Une raison de vivre.

Et puis il y a les Zombies, qui semblent pourchasser Alice. La jeune fille ne va plus vivre que pour cela, souhaitant les éradiquer. Elle va donc devoir subir un véritable entraînement, affronter ses grands-parents, se débrouiller pour garder le secret, tout en découvrant beaucoup de choses qu'elle ne soupçonnait pas. Les pages défilent sans qu'on ait le temps de s'ennuyer. 

J'aime beaucoup les titres des chapitres, un clin d'oeil à l'univers de Lewis Carroll; par exemple: "Un thé chez les fous sanguinaires". Ce premier tome m'a vraiment beaucoup plu, il est très engageant pour la suite. Pourquoi seulement un 4/5, alors? Parce que cette pudeur propre aux Américains m'embête un peu quand même. J'attends le second avec impatience! Merci à Romy et Camille pour leur confiance.

Sortie le 1ier Juin chez Darkiss.

161976_108738942502004_5479125_n

pres4

note2

Gena-Showalter_authorphoto-532x378