9782280280747

 

pres1

Beaucoup de blogueuses ayant fait l'éloge de Nora Roberts, lorsque j'ai reçu par email les nouveautés "Black-rose", mon oeil a retenu ce livre. Passionnée par le voyage dans le temps, je me suis dit que c'était là l'occasion de découvrir l'auteure. Je remercie Camille et Black Rose pour leur confiance.

 

pres2

"La passagère du temps:  

Tandis qu'elle observe les étoiles par une claire nuit d'été, Libby Stone remarque un avion sur le point de s'écraser non loin de son chalet. Arrivée aussi rapidement que possible sur les lieux de l'accident, elle trouve là un blessé. Un homme à la beauté atypique, émouvante, qui, dès le premier regard, réveille au plus profond de son cœur un sentiment qu'elle croyait disparu à jamais. Aussi n'hésite-t-elle pas à l'amener chez elle pour le soigner. Mais quand il revient à lui, il semble si perturbé, si désorienté que Libby se demande un instant s'il ne vient pas d'une autre planète...

L'homme du futur :

Alors qu'il vient de voyager dans le temps pour retrouver Caleb, son frère aîné, et le ramener avec lui au XXIIIe siècle, Jacob Hornblower est extrêmement contrarié de constater qu'il a fait une erreur de calcul et a atterri à la mauvaise date. A la place où il devait retrouver son frère, il tombe en effet sur une jeune femme étonnante, aux réactions qu'il ne comprend pas, et qui semble en retour le prendre pour un fou. Malgré l'attirance qu'il sent immédiatement naître en lui, Jacob va devoir s'appliquer à lui cacher son incroyable secret..."  

 

pres3


Bien, avant toute chose, il faut savoir que les deux romans ont été écrits en 1989. Quel est le rapport? La conception du futur. A la fin des années 80, beaucoup de nos joujoux technologiques n'existaient pas. Et Nora Roberts n'a pas vraiment vu venir la chose. 

Si l'auteure a tenté d'anticiper le XXIIIe siècle, sa vision nous paraît aujourd'hui kitsch et j'avoue que cela a un peu gâché ma lecture. Ce qui m'a tout d'abord paru comme un mauvais point, le fait qu'elle ne décrive pas trop ce futur, justement, m'a finalement fait pousser un soupir de soulagement. Heureusement qu'elle ne s'est pas lancé dans de grandes descriptions avec sa vision de 1989! Car voir un homme débarquer du XXIIIe siècle et qui s'attarde longuement sur un vieil ordinateur datant des années 80, c'est à mourir de rire!

Pour continuer dans les points négatifs, j'ai eu un peu de mal avec le côté "brut de décoffrage" de Caleb et Jacob; leur parents ne leur ont jamais expliqué qu'avec une femme on y va en douceur? Cela m'a surtout étonnée, à vrai dire, plus que choquée. Ce qui m'a le plus choquée, c'est que les héroïnes n'y voient pas d'inconvénients. En gros, au bout de vingt-quatre heures ensemble, ça leur paraît naturel que le mec leur sorte:" j'ai envie de faire l'amour avec vous". Et bien entendu, au bout d'une semaine, les voilà qu'ils se disent "Je t'aime". Comme c'est mignon. 

Heureusement, j'ai relevé quelques points positif qui font que cette lecture a quand même été un bon moment. Déjà, sur l'explication du voyage dans le temps, j'ai trouvé très original qu'un trou noir en soit à l'origine. C'est tout bête, on n'y pense pas.

L'action se déroule au Nord-Ouest des Etats-Unis, dans les montagnes isolées, et j'avoue que ce coin m'a l'air charmant, avec ses forêts et ses torrents. 

Dans la première histoire, Caleb dresse un constat sur notre époque et se demande comment l'être humain a réussi a passer le cap du XXIe siècle. J'ai été tout à fait d'accord avec sa vision des choses, notamment sur l'obsession des régimes, des émissions TV débiles, des armes nucléaires.

Le mode de vie des parents des héroïnes m'a également séduite, ce sont d'anciens hippies qui prônent la vie saine. Même si parfois l'ambiance ressemble un peu trop à "l'ami du petit déjeuner". 

Quant aux héroïnes, deux soeurs, Libby et Sunny, elles sont aussi différentes que complémentaires. Libby, la posée, qui n'aime pas les conflits, anthropologue, bosseuse, encore vierge (!) et parfois un peu nunuche sur les bords. Qui, évidemment, va vite s'épanouir. J'ai largement préféré la personnalité de Sunny, qui est pétillante et pleine de punch. Elle se cherche professionnellement, a un caractère spontané, n'a pas peur de se battre. Elle rend l'histoire beaucoup plus légère. 

Donc, vous l'aurez compris, un bon moment, mais sans plus, un peu trop kitsch. La romance prend trop le pas sur le voyage dans le temps, puisque les héros passent énormément de temps au lit pour s'occuper. C'est dommage. Autre point, j'ai l'impression que les titres ont été inversés. 

 

pres4

 

note2

 

Nora-Roberts-photographed-007