romans

Les enfants, cette chronique est pour vous. Il y a de cela quelques semaines, ma boîte mail a été prise d'assaut par des lutins urbains, bien décidés à me faire part de leurs aventures. Comment pouvais-je refuser? Croyez-le ou non, ils m'ont fait parvenir le premier tome de leurs péripéties! Avant de vous dire tout le bien que j'en ai pensé (je vous rassure, un lutin n'est pas en train de me mettre un couteau sous la gorge), voici le sujet:

"On les croyait disparus à jamais,

chassés de nos contrées par la modernité.

Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains !

Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs

d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? 

Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… 

Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée. 

Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie..."   

Nom d'un Korrigan, ce roman est bien marrant! L'histoire est rondement bien menée, les lutins malicieux et attachants à souhait (n'allez surtout pas le leur dire), de plus, l'auteur agrémente parfois les bas de pages de notes qui sont bien tordantes.

De plus, c'est un roman qui pousse les enfants à réfléchir, ouvrir un dictionnaire et bien sûr, à rire.

Toutefois, je tiens à souligner, à l'attention des parents, mettez ce roman entre les mains de vos ptits loups uniquement s'ils ne croient plus au Père-Noël.

Ma chronique me semble bien pauvre et décousue, pourtant, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce chouette roman jeunesse, que j'ai dévoré en une heure. Mon Lutin n'a que 10 mois et est encore trop petit, mais je compte bien lui faire découvrir ces Lutins Urbains lorsqu'il en aura l'âge. 

Que vous ayez 9 ou 40 ans, que vous croyez ou non aux Lutins, que vous ayez ou non perdu votre âme d'enfant, lisez-le

Je remercie donc vivement ces Lutins pour avoir squatté mon ordinateur, et surtout l'auteur pour sa confiance!

Coup_de_coeur

 

Pssssiiit! Pour le commander, c'est ici!