2702400728

Ah, cette chère Agatha! Deux ou trois fois par an, j'aime me faire plaisir en lisant un roman -pour moi-inédit. En cette fin d'année, j'ai décidé de me plonger dans le second roman policier de la romancière, paru en Anglais sous le titre "The secret adversary".

pres1

"C'est toujours après le drame qu'on s'avise qu'un personnage falot a traversé la scène sans que personne lui prête attention.
Et, justement, dans le bureau de Mr Winttington, il y avait un clerc qui se faisait appeler Mr Brown. Mais voilà ! Personne n'était capable de se rappeler quoi que ce fût de Mr Brown. Pas même son visage. La description qu'on donne invariablement de Mr Brown, c'est qu'il ressemble à tout le monde."

pres2

Nous faisons ici la connaissance de Thomas Beresford et Tuppence, avant qu'ils ne soient mariés. Ce sont alors deux amis d'enfance, fauchés, en quête d'argent après la guerre de 14-18 où il est si difficile de retrouver un emploi. Les deux amis vont donc décider de fonder une sorte d'association d'aventuriers et vont se trouver embarqués dans une délicate affaire d'espionnage, de manipulation politique et de kidnapping. Leurs adversaires viennent de divers pays et sont prêts à tout, emmenés par l'insaisissable Mr Brown.

Ce n'est pas un Agatha Christie comme on a l'habitude d'en lire. Il est paru alors que la romancière n'avait qu'une trentaine d'années et on le ressent dans son écriture panachée. Néanmoins, la touche humoristique et la finesse psychologique qui la caractérisent tant dans l'analyse de ses personnages était déjà fortement présente.

J'ai beaucoup apprécié le côté old school de ce roman, paru en 1922, à une époque où même les criminels n'oubliaient pas d'être polis. J'ai évidemment été séduite par le personnage de Tuppence, féministe avant l'heure, présentée comme une jeune fille un brin délurée, pour son époque, qui se fie toujours à son instinct.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, entre Thomas, pas très vif d'esprit, mais fort en analyse, Julius et les autres.

Je déplore seulement le fait d'avoir compris trop tôt à mon goût qui était ce mystérieux Mr Brown, même si Agatha Christie a su parfaitement mener le lecteur en bateau. Vous l'aurez compris, c'est encore une fois avec un plaisir non dissimulé que je me suis plongée dans ce roman so english. 

3

Je le conseille: si vous voulez lire autre chose que les aventure d'Hercule Poirot ou de Miss Marple.

Passez votre chemin: si vous êtes réticent au polar vintage.

agatha-christie-glam-photo