9782280311526

L'Ecosse médiévale étant une période qui m'attire, c'est sans hésiter que j'ai accepté de chroniquer ce roman. Malgré la couverture quand même assez kitsch, reconnaissons-le, le résumé me bottait pas mal. Je remercie Romy et Harlequin pour leur confiance.

45-category

 

PRESENTATION:

"Ecosse, 1352. 
Pour sauver son frère Athdar, lady Jocelyn Mac Callum est contrainte d'épouser le chef d'un clan ennemi, Connor Mac Lerie, un farouche guerrier à l'âme aussi sombre, dit-on, que les profondeurs des lochs écossais. La rumeur ne l'accuse-t-elle pas d'avoir assassiné sa première femme ? Terrifiée, lady Jocelyn sait pourtant qu'elle n'a pas le choix. Car les termes du contrat sont clairs : Athdar ne sera relâché que lorsque son union avec lord Mac Lerie aura été célébrée et consommée..."

MON AVIS:

Alors, à couverture kitsch, roman comment? Eh bien le livre ne m'est pas du tout tombé des mains. Je suis facilement entrée dans l'histoire, dont la trame est simple, pile ce qu'il me fallait après un roman psychologique poignant.

Jocelyn est l'héroïne type de la romance médiévale: un caractère bien trempé, mais très dévouée à sa famille. Ce n'est pas de gaieté de coeur qu'elle se marie, mais elle le fait par devoir familial, en tremblant à l'idée que son mari puisse la tuer. Connor, d'ailleurs, ne fait rien pour adoucir sa réputation et n'attend rien d'autre d'elle qu'un héritier. Evidemment, on devine qu'entre eux les choses n'en resteront pas là.

Le roman est écrit dans un style fluide. Il ne se passe pas grand-chose, mais il se lit rapidement et passe tout seul. Bien sûr, il n'y a pratiquement aucun suspens, pour ma part j'ai tout deviné et les clichés sont légion. Néanmoins, l'histoire d'amour ne comporte pas trop d'eau de rose et j'ai beaucoup apprécié le contexte des Highlands. En bref, un roman qui n'apporte rien au genre, qui ne sera pas inoubliable, mais pas désagréable.

♥♥♥

Je le conseille: si vous avez envie d'une lecture facile entre deux romans plus graves, qui vous videra la tête.