la-maison-de-tess-418980-250-400

Lorsque j'avais reçu le programme des Presses de la Cité, je n'ai pas hésité un seul instant quand j'ai vu qu'un nouveau Cathy Kelly sortait. Ses romans transpirent la bienveillance, et je suis d'ailleurs persuadée que l'auteure est une femme formidable, pour écrire de si belles choses. "La maison de Tess" ne sera donc pas resté longtemps dans ma PAL.

PRESENTATION:

"Tess a toujours vécu heureuse à Avalon. Mais aujourd’hui, depuis son charmant cottage, elle peine à faire face à son récent divorce et aux difficultés financières rencontrées avec son magasin d’antiquités… Sa fougueuse sœur Suki, elle, a depuis longtemps coupé les ponts avec la ville de son enfance pour épouser un homme promis à un brillant avenir politique. Mais quand elle devient la proie d’un biographe tenace, elle n’a d’autre solution que de retourner à Avalon, qu’elle s’était juré d’oublier. De son côté, la joyeuse et exubérante Mara vient chercher auprès de sa tante Danae le soutien qui lui permettra de surmonter une rupture difficile. Appréciée de tous, Danae est responsable du bureau de poste de la petite ville balnéaire depuis des années. Sa vie solitaire et recluse lui convient à merveille et lui permet de protéger un lourd secret qu’elle se refuse de partager.  La vie suit donc son court tant bien que mal sur la côte irlandaise. Mais à l’approche des fêtes de Noël, des événements qu’elles n’attendaient pas vont les placer devant un choix crucial à faire…  Quatre femmes, quatre destinées, pour qui la volonté d’en finir avec le passé va s’incarner dans l’expression d’une amitié inébranlable."

MON AVIS:

Vous visualisez l'immense sensation de confort que l'on ressent lorsque l'on s'installe dans un douillet salon de thé? Eh bien ce roman m'a exactement fait cet effet.

Dès le prologue, on sait que l'on va passer un bon moment. La façon dont Cathy Kelly dépeint Avalon et ses habitants donne d'emblée envie de nous plonger dans l'univers de cette bourgade et découvrir les secrets de chacun, d'autant plus que l'on se doute qu'on ne va pas s'ennuyer un seul instant.

"Un éclair zébra le ciel, Lady elle-même frissonna. Quelque chose était en train de se passer, interpréta Danae. C'était le sens caché de ces violents orages de septembre, porteurs d'un nouvel équilibre et de nouveaux venus. Oui, quelque chose allait changer à Avalon. Danae ne craignait plus le changement. Dans la vie, bouleversements et métamorphoses se succédaient inlassablement, sans répit. Elle n'aspirait qu'à un peu de sérénité."

Très vite, on a l'impression de connaître intimement les personnages créés par Cathy Kelly. L'histoire est construite autour de quatre héroïnes au parcours différent, mais aux vies peu épargnées par les évènements, quatre héroïnes attachantes que l'on a envie de prendre par la main. Tess est touchée de plein fouet par sa séparation avec son mari, et se retrouve avec ses enfants et son magasin d'antiquités à gérer, sans compter le retour de son amour de jeunesse. C'est un personnage très attachant, la grande soeur ou la mère qu'on aimerait toutes avoir, même si parfois on a envie de la secouer. Sa soeur, Suki, féministe dans l'âme, se rend compte qu'elle vieillit et que ses idéaux ne sont plus forcément ce qu'ils étaient. Suki possède une personnalité très forte, même si ça ne l'a pas empêché de tomber dans certains excès et de vivre en contradiction avec ses idéaux. Danae est celle qui fait le moins parler d'elle et qui, pourtant, porte le plus lourd fardeau. C'est une femme pleine de sagesse et renfermée sur elle, même si elle aimerait s'ouvrir davantage aux autres. Et puis il y a Mara, la nièce de Danae. Qu'est-ce que j'ai aimé Mara! Déjà, je me suis beaucoup reconnue en elle: la petite ronde qui affectionne le look vintage des années 50 et qui se traîne un ex ignoble, mais c'est moi! Mara, c'est aussi celle qui pousse les autres en avant, une bouffée d'air frais et de bonne humeur.

Donc oui, j'ai aimé ce roman où les destins s'entremêlent, où l'on suit les aventures de ces femmes grâce à la plume fluide et bienveillante de Cathy Kelly. C'est un roman très dense, on peut parfois avoir l'impression de longueurs. Mais cette histoire donne la patate, on a envie de faire le bien autour de soi, de se prendre en main, d'être zen, après avoir refermé le livre. C'est un roman qui insiste sur les choses simples de la vie, et ça, c'est ce qui me plaît. Bien sûr, l'auteure n'évite pas la facilité concernant certaines "leçons", mais cela ne gâche pas vraiment le potentiel de ce roman. Le cadre de la ville d'Avalon, en Irlande, ajoute beaucoup au charme.

Une fois encore, Cathy Kelly ne m'a pas déçue, malgré quelques passages un peu poussifs.

Je remercie une nouvelle fois Les Presses de la Cité pour leur confiance.

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous avez envie d'une bouffée de bienveillance et d'un petit voyage en Irlande.

 

6fab86fb7c313332383139383235313737353230