9782280308762

Ce ne sera une découverte pour personne, j'aime les romances historiques. Et là, c'est tout simplement la couverture qui m'a convaincue de me laisser tenter (comment ça, je suis faible?). Je remercie Romy et les éditions Harlequin pour l'envoi de ce livre.

PRESENTATION:

"Londres, 1815
Rescapée d’un terrible incendie, Miranda a perdu la mémoire : pour tout souvenir du passé, il ne lui reste qu’un médaillon où est gravé son prénom. Perdue dans une Angleterre tout juste libérée de la menace napoléonienne, elle ne reconnaît ni le décor qui l’entoure, ni le visage des deux hommes qui prétendent chacun être son fiancé. Auquel doit-elle faire confiance ? Et que signifient ces images fugitives et incompréhensibles qui surgissent parfois dans sa mémoire ? Résolue à comprendre ce qui lui est arrivé, et à retrouver son identité, Miranda se lance alors dans une quête éperdue qui va l’entraîner dans la plus folle – et inattendue – des aventures…"

MON AVIS:

Au premier abord, j'ai trouvé la plume de Susan Wiggs plutôt entraînante. Professeur diplômée de Harvard, l'auteure maîtrise parfaitement son sujet les évènements historiques relatifs à la Régence s'incluent naturellement dans le récit.

On comprend rapidement que la trame principale va tourner autour d'intrigues politiques et d'espionnage, laissant peu de place à la romance, reléguée au second plan.

Miranda, en effet, oscille entre deux hommes que tout oppose et qui prétendent chacun avoir été son fiancé avant sa perte de mémoire. Lequel doit-elle croire? Lucas, qui veut lui offrir la stabilité financière, ou le ténébreux Ian, à la solde du gouvernement? La romance ne laisse place à aucune surprise, on se doute dès le départ du potentiel choix de Miranda.

La jeune femme, tout au long du roman, va s'évertuer à retrouver la mémoire. Etait-elle une espionne à la solde de Bonaparte?

C'est là que la bonne surprise entre en jeu, car le roman nous offre un contexte particulièrement intéressant, au temps des inventions et avancées scientifiques futuristes et visionnaires.

L'autre bonne surprise, c'est ce voyage en Ecosse effectué par Miranda et Ian, qui m'a transportée à travers ce petit village perdu dans les landes.

C'est un roman agréable à lire, même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable, car malgré ses qualités (pas trop de mièvreries, un très bon contexte, une héroïne loin d'être fade), il comporte toutefois quelques longueurs et je n'ai pas ressenti ce petit truc en plus pour me faire prendre entièrement part à l'histoire.

♥♥♥

Je le conseille: si vous souhaitez un divertissement léger, pas vide non plus, mais sans passion.

Wiggs_Susan_12_col