0908-anita8

J'avais peur d'avoir un peu de mal à me plonger à nouveau dans l'univers d'Anita Blake, puisque cela fait presque un an que j'avais mis notre héroïne de côté. Finalement, cela a été plus facile que je ne le pensais et un vrai plaisir de retrouver Anita.

PRESENTATION:

(attention, spoiler!)

Richard, mon ex-fiancé et chef de la meute de loups-garous locale, était en train d'étudier les trolls dans le Tennessee quand il s'est fait arrêter pour tentative de viol. D'accord, nous ne sommes pas en très bons termes depuis que je l'ai plaqué pour Jean-Claude, le vampire qui me courait après depuis une éternité. Mais tout de même, je connais bien Richard. Je sais qu'il ne ferait jamais une chose pareille. Je flaire comme une machination, et déjouer les machinations, c'est mon passe-temps favori quand je ne suis pas en train de relever les morts. Donc, cap sur le Tennessee pour aller délivrer Richard. Le seul problème, c'est que je ne sais pas comment Jean-Claude va réagir. Enfin, quand je dis le seul problème... Je suis sûre que ça ne le restera pas longtemps.

MON AVIS:

Difficile de rédiger cette chronique sans spoiler, je vais pourtant essayer. C'est un tome qui, je trouve, se démarque beaucoup des autres, puisqu'il ne se déroule pas dans l'univers habituel de notre héroïne. D'ailleurs, le Maître Vampire Jean-Claude n'apparaît que très peu, au début du roman.

Ici, l'accent est surtout mis sur les meutes de lycanthropes et sur les changements qui s'opèrent dans la personnalité d'Anita. On découvre d'ailleurs un nouveau personnage, Marianne, qui va tenter de l'aider à mieux appréhender ces changements, même si avec Anita rien n'est simple.

"Je suis prudente de nature et paranoïaque de profession. Vous venez de m'offrir votre main deux fois en l'espace de quelques minutes. Vous n'avez pas l'air de quelqu'un qui fait quoi que ce soit sans raison. Alors?".

L'intrigue en elle-même n'est qu'un prétexte pour confronter Anita à ces changements qui l'attendent, mais elle est magistralement servie par la plume toujours nerveuse de la romancière. Il y a beaucoup d'action, de sang et de violence. Anita Blake n'a rien d'un Bisounours et cela va lui servir dans une affaire où la police n'est pas forcément de son côté.

"En règle générale, les flics sont assez conservateurs. L'exotisme ne les fait pas triper. Ils ont déjà tout vu, et ils ont fait le ménage à la fin. La plupart des gens exotiques auxquels ils ont affaire sont des méchants. Au bout d'un moment, ils en déduisent que tous les gens exotiques sont des méchants: ça leur fait gagner du temps. Si je me pointais au poste de police avec Pierrot de punk et Colombine la goth, ça ferait frémir leurs antennes. Ils comprendraient tout de suite que je n'étais pas exactement ce que je prétendais, et ça compliquerait les choses."

Si le roman est long (près de 700 pages), je n'ai pas particulièrement trouvé de longueurs, même si les descriptions détaillées des tenues de chaque personnage sont parfois un peu en trop. Toujours est-il qu'on a pas le temps de s'ennuyer avec le cocktail imaginé par la romancière: action, suspens, révélations. Et Anita n'a toujours pas sa langue dans sa poche, même dans la narration.

"De tous les motifs pour trahir ou tuer, la cupidité est celui que je comprends le moins. Mais apparemment, c'est l'un des plus populaires."

Mon seul bémol, c'est que j'ai parfois du mal avec l'ambiance trop sexuelle de l'histoire. Je suis prévenue que ça ne va pas aller en s'arrangeant, mais j'ose espérer qu'Anita n'ira pas jusqu'à coucher avec un lycanthrope sous forme animale ou avec tous les vampires qui croiseront son chemin, car c'est vraiment une très bonne série.

Pour conclure, c'est un tome plein de surprises, dont je me suis délectée!

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous avez lu les premiers que vous aimez voir l'héroïne évoluer, si l'action et la violence ne vous gênent pas.