les-larmes-rouges,-tome-2---deliquescence-383203-250-400

Il y a trois ans, lors de la première édition du premier tome de la série "Les larmes rouges", j'étais littéralement tombée sous le charme de la plume de Georgia Caldera. J'avais hâte de découvrir enfin la suite, c'est donc avec joie que je me suis plongée dans "Déliquescence".

PRESENTATION:

(attention spoiler sur le tome précédent!!)

"Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Pourtant, la seule prudence n'est pas ce qui la pousse à rester auprès d'Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l'ombre du passé plane sur leur relation...
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Reddening House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions..."

MON AVIS:

Mais quel plaisir, au bout de trois ans, de retrouver la magnifique plume de Georgia Caldera! 

La romancière réussit le tour de force de nous envoûter sur près de 800 pages, sans jamais nous ennuyer. Je n'en dévoilerai pas davantage sur l'intrigue, mais Georgia Caldera parvient de bout en bout à imaginer des rebondissements qui relancent toujours l'intrigue.

Cornélia, à l'instar du premier tome, est toujours très énervante, à toujours tendre le bâton pour se faire battre. Si l'on a envie de la secouer, on a surtout envie de la protéger contre elle-même, comme tente de le faire Henri, malgré la mauvaise grâce de son amie. Henri manque d'ailleurs souvent de patience, mais on peut le comprendre. La romancière nous ouvre d'ailleurs des portes sur le passé du vampire, ce qui ajoute, pour moi, une qualité supplémentaire au roman. Bref, à aucun moment on ne se lasse de cette histoire envoûtante et la fin est carrément frustrante puisqu'elle nous donne une furieuse envie d'avoir la suite entre les mains, immédiatement.

Outre la trame captivante et des personnages, même secondaires, très intéressants, ce qui fait avant tout la force de ce livre, c'est lécriture de Georgia Caldera. La romancière ressucite avec brio le romantisme gothique et exalté du XIXe siècle, rappelant indéniablement Bram Stoker. La plume de Georgia Caldera se fait tour à tour envoûtante et romantique, elle parvient à dépeindre avec un certain art des horreurs, ce qui confère à cette série une atmosphère sombre et particulière, nous replongeant presque dans les premiers romans consacrés aux vampires.

Une histoire particulièrement prenante et envoûtante, servie par une plume somptueuse et majestueuse, nul doute que pour moi, Georgia Caldera est une romancière incontournable dans le genre.

♥♥♥♥♥

coup-de-coeur

Je le conseille: si vous appréciez le romantisme sombre et les ambiances gothiques au sens premier du terme.

PA233621