71cipb-rarl

Voici ma seconde lecture en tant que lectrice Charleston. "Une valse à trois temps" paraîtra en Janvier 2015. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, si ce n'est un roman sur les relations mère-fille. 

PRESENTATION:

"L’auteur à succès des Quatre grâces traite à nouveau de la complexité des relations entre femmes, en évoquant cette fois les rapports mère/fille et l’amour qui les unit. Veuve depuis peu, Carrie est submergée par un sentiment de culpabilité : elle sait que son couple était mort bien avant qu’une crise cardiaque n’emporte son mari. Pour sa fille Ruth, encore adolescente, et Dana, sa mère possessive, elle tient bon. Peu à peu, elle émerge de son chagrin et commence à tourner la page. Jess, son premier amour, réapparaît dans sa vie et lui offre la main secourable dont elle a besoin pour sortir la tête de l’eau. Forte d’un nouveau but eet t d’une passion qu’elle n’aurait osé imaginer, Carrie s’efforce de puiser dans ce nouvel amour la force d’apporter un équilibre précaire à une famille en proie à ses souffrances et ses déceptions."

MON AVIS:

 

En rentrant d'un dîner, Carrie ne le sait pas encore, mais sa vie va changer. Son mari, qui conduit, va être victime d'une crise cardiaque. C'est toute sa vie que Carrie va voir remise en cause. 

En effet, Carrie est horrifiée car ce qui la bouleverse le plus dans la mort de son mari, c'est qu'elle savait que leur relation était vouée à l'échec. Elle a épousé une copie conforme de son père, pensant faire plaisir à sa mère, l'imposante Dana, dotée d'un très fort caractère. La jeune veuve va donc devoir se reconstruire tout en élevant sa fille de quinze ans, Ruth. Entre journées passées à se goinfrer de cochonneries, des décorations pour un fleuriste qu'elle va créer dans le bureau de son mari, Carrie va prendre conscience que du changement s'impose et va pour cela, commencer par chercher du travail. 

Ruth, elle, vient de donc de perdre son père. Ses notes sont en chute libre, forcément et ses fréquentations laissent à désirer. De plus, la jeune fille ne comprend plus sa mère, qui semble se laisser aller. Ruth a la sensation d'être livrée à elle-même et de devoir continuer à vivre comme si de rien n'était. 

Et puis il y a Dana, la grand-mère. Dana sent que sa vie est derrière elle et se demande qui de son mari ou elle ira le premier en maison de retraite. Elle est également consciente du fait que sa fille s'est éloignée d'elle, mais pour elle, c'est toujours aux autres de se remettre en cause.

Peu à peu, Jess, l'amour d'enfance de Carrie, va entrer dans leur vie et commencer, à sa façon, à embellir leur quotidien.

"Une valse à trois temps" est donc un roman à trois voix, mené dans un rythme assez lent, puisque l'on suit ces femmes dans leur quotidien, dans la difficile reconstruction de Carrie. Trois femmes, trois générations, ce sont donc des disputes, mais aussi de beaux moments de tendresse douce-amère que l'auteure nous distille sur ces 428 pages.

C'est une réflexion sur les choix que nous sommes amenés à faire et qui déterminent notre destinée, une réflexion sur l'influence de la mère sur la fille également. Un joli roman qui ne manquera pas de vous toucher, si vous aimez vous laisser porter au fil des pages.

♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aimez les réflexions tendres mais réalistes sur les relations mère-fille.

unnamed (5)