Le premier jour du reste de ma vie (Virginie Grimaldi)

S'il y a bien une blogueuse que l'on n'a plus besoin de présenter, c'est Ginie du blog hilarant Femme sweet Femme. Lorsque j'ai reçu le programme de parutions de City Editions pour ce premier trimestre 2015, j'ai appris avec joie que Ginie avait écrit un roman, je l'ai donc ajouté à ma liste de livres que je souhaitais recevoir. Je remercie City et Eric Poupet pour leur confiance.

Présentation:

"Marie a tout préparé pour l'anniversaire de son mari : décoration de l'appartement, gâteaux, invités... Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris "un aller simple pour ailleurs". Pour elle, c'est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. A bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. 
Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde..."

Mon avis:

C'est sans ambages que la romancière, dès le prologue, nous plonge dans son roman. On y découvre une Marie qui se réveille au bout de longues années d'un mariage qui n'avait rien d'épanouissant. En effet, son mari, Rodolphe, infidèle pathologique, attend surtout d'elle qu'elle soit la parfaite femme au foyer. Marie craque et décide de prendre le large: au programme, une croisière de trois mois autour du monde. Mais Marie ignore que la vie est pleine de surprises quand on accepte d'ouvrir les yeux pour les voir.

 Si j'ai dévoré ce chouette roman en 24 heures, j'en ai pourtant savouré chaque page. La plume de Virginie Grimaldi y est pour beaucoup, évidemment; avec ses mots et ses chapitres courts, elle parvient à nous donner la sensation d'être à bord du paquebot (le mal de mer en moins). Je me suis sentie en totale empathie avec les trois personnages féminins et ce roman m'a touchée bien plus que ce que je ne pourrais vous le dire. Marie, Anne et Camille sont toutes les trois très attachantes et on a qu'une envie: être leur bonne copine.

Si chacune des trois héroïnes fait cette croisière pour des raisons différentes, c'est une prise de conscience commune qui va les souder, les faire grandir et les animer. On réfléchit avec elles. On chante (du Goldman) avec elles. On rit avec elles. Et on pleure aussi avec elles. Car Anne, Marie et Camille, c'est un peu de nous. Virginie Grimaldi brosse un portrait plein d'exactitude sur toutes nos petites névroses de femmes, nos doutes, nos remises en question et nos petites joies, sans tomber dans le caricatural et en nous délivrant un message optimiste: oui, tout est encore possible. Et en plus on voyage!

Sous son apparente légèreté, "Le premier jour du reste de ma vie..." est un roman plein de charme et de profondeur, qui vous fera passer par toutes sortes d'émotions. J'aurais aimé qu'il soit un peu plus long, la fin arrive trop vite à mon goût, mais pour un premier roman Virginie Grimaldi démarre très fort et ce ne sera désormais plus uniquement en tant que blogueuse que je la suivrais.

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aussi vous avez envie de croire que tout est possible.

71eH4NtEEAL