maxresdefault

Et pour commencer le mois de Février, j'ai choisi ma sixième lecture, déjà, en tant que Lectrice Charleston 2015. Une jolie couverture, un sujet qui donne envie de découvrir l'intrigue, il ne m'en fallait pas davantage pour avoir envie de m'y plonger.

 Présentation:

"Deux histoires et deux héroïnes se répondent dans Fleurs Sauvages. 

En 1929 à Glasgow, Beattie, 19 ans, tombe enceinte d’un homme marié à une autre. Rejetée par sa famille, elle fuit l’Écosse pour s’installer sans un sous en Tasmanie, où bien des aventures l’attendent.

En 2009 à Londres, Emma, la petite-fille de Beattie est devenue danseuse étoile au London Ballet. Sa carrière exceptionnelle est brutalement réduite à néant pas une mauvaise blessure.

Emma découvre le testament de sa grand-mère et part à son tour pour la Tasmanie. Entre secrets de famille, mensonges et passions inavouables, elle découvrira la vérité sur ses origines et sur elle-même."

Mon avis:

Le récit alterne entre deux femmes et deux époques, nous plongeant tour à tour dans la vie de Beattie, dans les années 30, et dans celle de sa petite-fille, Emma, en 2009. 

Beattie se bat pour offrir une vie décente à sa fille, dans des conditions très difficiles; malgré leur extrême pauvreté, le labeur ne lui fait pas peur et elle est bien déterminée à réussir. 80 ans plus tard, Emma, dont la carrière de danseuse s'achève brutalement, doit se reconstruire un avenir. Un voyage inattendu en Tasmanie va plonger la jeune-femme dans un pan inconnu de l'histoire de sa grand-mère et la reconnecter peu à peu avec les vraies valeurs de l'existence.

Kimberley Freeman nous offre un roman magnifique, d'une rare intensité émotionnelle, sans pourtant tomber dans le pathos. On s'attache tour à tour à Beattie et Emma, plongeant nous aussi dans ces secrets enfouis au fin fond d'une ferme de Tasmanie. La romancière a su réunir tous les ingrédients essentiels pour faire de "Fleurs sauvages" une fresque familiale de toute beauté, où s'entremêlent l'amour, les préjugés et la quête de soi.

J'ai admiré le personnage de Beattie pour sa force et sa détermination. Elle se bat pour son indépendance, dans un village refermé sur lui-même, raciste et plein de préjugés. Son histoire est absolument bouleversante, entre passions, joies, réussite et pauvreté (mais je n'en dirai pas davantage afin de vous laisser la surprise). J'ai été tellement prise par la vie de cette héroïne que j'en ai voulu à la romancière du sort qu'elle a réservé à un personnage (mais je ne lui en ai pas voulu longtemps, je vous rassure). 

Le personnage d'Emma paraît moins combattive que sa grand-mère. La jeune femme a eu tendance à m'agacer avec ses contradictions et ses hésitations, puis finalement, on arrive à la comprendre, à se mettre à sa place et à suivre avidement l'évolution de son "enquête" sur le passé de Beattie. 

Des personnages secondaires croisent Beattie et Emma, tout en ayant leur place dans le roman, leur importance, puisqu'ils sont là pour les faire avancer, réfléchir, évoluer.

"Fleurs sauvages" s'est avéré être un énorme coup de coeur pour moi! J'ai été emportée par la beauté de ce roman à deux voix, tantôt bouleversant, tantôt tendre. C'est une fresque familiale totalement dépaysante, qui saura vous faire voyager, rêver, peut-être même pleurer. Je n'aurai pas assez de mots pour décrire cette magnifique histoire et vous donner envie de la découvrir. Un roman qui m'a laissée émue, qui m'a rappelé pourquoi j'aime lire et qui me marquera longtemps. Je vais désormais guetter les prochaines traductions françaises des romans de Kimberley Freeman.

pcc

♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aimez les cartons pleins de vieilles photos poussiéreuses (en noir et blanc) et de carnets et lettres pleins de promesses.

kim-wilkins-photo

unnamed (5)