P4197409

Le premier tome de la série "Lune Mauve" était une sympathique introduction à l'univers imaginé par Marilou Aznar. J'étais donc curieuse de connaître la suite, mon compagnon ayant dévoré cette série. Attention spoiler dans le résumé et un peu dans mon avis. 

Présentation:

"Sur la photo du blog, Thomas souriait. Il avait l'air heureux, c'était la seule chose qui me réconfortait un peu. Il m'avait crue morte pendant toutes ces semaines. Un message sur mon répondeur m'avait brisé le coeur : il ne voulait plus me voir, me parler. Avec le recul, c'était mieux comme ça. À quoi bon lui expliquer que ma mère n'avait refait surface que pour trouver la mort par ma faute ? Qu'en me transmettant la pierre, qui contenait la mémoire de son peuple, elle m'avait condamnée à un destin dont je ne voulais pas ? J'avais une mission à accomplir. Il ne fallait prendre aucun risque. Les ennemis d'Ishtar rôdaient peut-être encore autour de nous."

Mon avis:

C'est avec le plus grand plaisir que j'ai retrouvé la plume de Marilou Aznar et suivi les aventures qu'elle a réservé à Séléné pour ce second tome. 

Les premières pages m'ont un peu déconcertée, puisque l'action se déroule dans notre monde, alors que l'on attend forcément autre chose, suite à la fin du premier opus. Durant quelques pages, j'ai eu un peu l'impression d'avoir raté un épisode. Puis finalement, tout s'explique et se met en place, j'ai donc pu me plonger à nouveau sans mal dans cet univers.

Séléné a forcément évolué. Elle a appris quelles étaient ses origines, surmonté des épreuves pénibles et découvert quelle était sa mission. La majeure partie du roman est consacrée au virus qui touche les femmes de Viridan; Séléné va tout faire pour le combattre et trouver comment l'éradiquer, la médecine étant plus évoluée dans notre monde. Mais elle va devoir se méfier, car les ennemis rôdent et son prêts à tout.

Outre cette mission particulière, Séléné va se trouver en prise avec des tourments personnels; intégrer son appartenance à deux mondes que tout oppose n'est pas une mince affaire, mais elle va devoir également faire face à sa peste de cousine et le ténébreux Thomas. Je ne veux pas en dévoiler davantage, mais on a envie d'étriper Alexia, on a aussi envie de secouer Séléné, par moments. Je n'ai eu aucun mal à me sentir touchée par les différents soucis rencontrés par Séléné.

Marilou Aznar signe ici un second tome particulièrement entraînant et qui n'est pas de tout repos. L'action cohabite avec des lignes plus poétiques, le tout mené par l'écriture délicate de la romancière. De nouveaux personnages font leur apparition, j'ai adoré celui du jeune dandy, absolument drôle, théâtral et irrésistible. On se plonge toujours avec délice dans la mythologie sumérienne, on tremble pour la jeune héroïne. Si le premier tome était une très bonne entrée en matière, celui-ci donne envie de savoir ce qu'il va arriver à Séléné dans les deux prochains livres et je pense que cela risque d'être mouvementé. 

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment avec "L'Héritière", et malgré un début qui m'a déconcertée, il m'a été très agréable de me replonger dans cet univers unique.

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous avez envie de vous laisser surprendre par la richesse de ce second tome et par l'univers vraiment unique.

JfVK86jU_400x400