je-peux-tres-bien-me-passer-de-toi-604113

Pour ma nouvelle lecture en tant que lectrice Charleston, c'est un roman chick-lit qui m'attendait, écrit par Marie Vareille, elle-même lectrice cette année. La chick-lit n'est pas le genre que je lis le plus, il faut que l'histoire me happe dès les premières pages pour que j'accroche vraiment. Ceci dit, j'ai complètement craqué pour la couverture dès que j'ai eu le livre entre les mains! Alors, qu'en est-il ?

Présentation:

"Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…"

Mon avis:

Bon, eh bien à cause de Marie Vareille, cela fait trois jours que j'ai la chanson de la Mano Negra en tête, dont je ne rappellerais pas le titre (d'ailleurs, je suis sûre que ça y est, vous êtes en train de fredonner). Je n'ai pas lu le premier roman de l'auteure, donc je découvrais par la même occasion sa plume. Et le moins que je puisse dire, c'est que je n'ai pas été déçue!

Marie Vareille nous plonge illico dans l'univers de ses deux héroïnes que tout oppose et qui se rencontrent dans un club de lecture. L'une est fleur bleue, fan de Jane Austen et de tout ce qui a un rapport avec l'Angleterre, adore passer une soirée chez elle, avec un livre et des friandises. C'est Constance. L'autre, Chloé, depuis sa rupture avec Guillaume, papillonne d'hommes en hommes sans parvenir à oublier son ex, adore faire la fête. C'est donc ainsi qu'un soir, elles se retrouvent à faire un pacte sensé changer leur façon de voir les choses.

Chloé se retrouve dans les vignobles de Gironde, coupée de tout, cherchant l'inspiration. Constance, elle, s'inscrit à un cours de séduction et va devoir se dépasser. Les péripéties rocambolesques des deux amies commencent et nous entraînent dans un tourbillon pétillant.

Marie Vareille a cette plume qui sait capter notre attention très facilement, et cette verve pleine d'humour qui nous fait bien souvent rire.

Les deux héroïnes sont des filles comme nous, c'est également ce qui rend ce roman addictif. On peut se reconnaître dans Chloé comme dans Constance, avec leurs soucis de relations amoureuses, sociales, leurs problèmes d'argent. Elles ne pourraient pas qu'être nos copines elles pourraient aussi être nous. 

J'ai donc passé un très, très bon moment en compagnie de Constance et Chloé, à rire, bien sûr, mais à vivre aussi de vrais moments d'émotion. "Je peux très bien me passer de toi" est un roman plein de vie, pétillant, hilarant. Bien entendu, certaines choses sont prévisibles, mais on se laisse très facilement porter par l'intrigue, forte de ses deux héroïnes pleines de tempérament et de ressources. Les personnages secondaires sont également attachants, pas effacés du tout.

"Je peux très bien me passer de toi" saura vous ravir si vous avez envie de vous détendre, de rire et de vous reconnaître un peu. La romancière est vraiment prometteuse et je lui souhaite le succès qu'elle mérite.

♥♥♥♥

Je le conseille: à dévorer pendant vos vacances!

mariev

unnamed (5)