P7239665

En flânant dans les rayons de ma librairie, je me souviens que mon oeil a été irrémédiablement attiré par ce roman, "Le Coeur entre les pages"; entre le titre, la couverture et le résumé, ce livre m'a forcément tentée! Je remercie les éditions Préludes pour cette lecture.

Présentation:

"Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Spirituel, mordant, généreux, Le Coeur entre les pages est un premier roman au charme fou, une histoire à la fois drôle et sensible qui chante la mélodie joyeuse des livres que nous avons aimés.

Une histoire qui ravira les amoureux des livres. Booklist"

Mon avis:

Mon dieu, ce que j'ai aimé cette lecture, une vraie petite pépite!

Au pays des geeks, dans la Silicon Valley, en 2009, Maggie, fraîchement victime d'un licenciement économique passe son temps dans une petite librairie d'occasion, le Dragonfly, à dévorer des romances historiques.  Sans le savoir, son meilleur ami va lui changer la vie en la traînant à un club de lecture, dont il espère que la présidente rendra à Maggie son poste perdu. En effet, la vie de la jeune femme va changer, mais de toute autre façon.

"Le Coeur entre les pages" est un roman résolument "feel good". Dire que je l'ai adoré serait faible! J'ai littéralement dévoré cette petite histoire sans prétention, mais tellement addictive. On ne peut que tomber sous le charme de du Dragonfly, perdu au paradis des geeks. Les personnages qui y gravitent sont également attachants, je pense à Hugo, le vieux hippie rêveur, à Jason, le jeune vendeur bougon fan de SF et fantasy. Je n'ai pas trouvé les personnages clichés, et franchement, ça fait du bien. Nous sommes en présence d'une héroïne qui n'attend pas désespérément l'amour, mais un emploi. 

Nous sommes en présence d'un roman plein de charme, qui nous embarque sans mal dans son univers à la fois décalé et rassurant. C'est pétillant, léger,  la plume de Shelly King se fait fluide et tendre, parfois mordante. Les pages du roman ne sont pas dénuées d'humour, j'ai d'ailleurs souvent ri!

"Lentement, j'ai levé les yeux et j'ai aperçu Grendel sur l'étagère au-dessus de Johnny Depp, les yeux rivés sur moi comme s'il me disait "Tu n'es qu'une simple mortelle". Nous nous sommes regardés, les yeux dans les yeux, comme dans un combat épique déclenché par l'empiètement de l'être humain sur l'habitat de la faune sauvage. J'avais enlevé sa pile de livres préférée -une montagne de Sue Grafton- du coin sur lequel tombait un rayon de soleil entre quatre et cinq heures de l'après-midi. Et depuis, il me suivait le long des sommets des rayonnages d'un air menaçant, comme un des fantômes de Stephen King, attendant le moment de sa revanche."

"Tu pourrais t'attacher chaque pied à un Ewok, comme ça tu aurais des chaussons qui marcheraient à ta place."

Si l'humour est au rendez-vous, l'émotion est également présente. Je ne vous cache pas que j'ai failli pleurer lors d'un certain passage (non, non, je ne dirai rien!). Ce roman a l'art de nous embarquer pleinement, malgré une mise en place peut-être un peu complexe.

L'amour des livres est évidemment évoqué plus d'une fois, Shelly King s'adressant à de vrais lecteurs, pas ceux qui collectionnent les livres pour faire bien dans la décoration, mais ceux qui vivent une véritable histoire d'amour avec la lecture. Le roman est plein de références littéraires et culturelles, agrémenté de petites analyses finement trouvées sur la société de consommation que nous sommes devenus.

En bref, "Le Coeur entre les pages" est une pure réussite, un premier roman des plus prometteurs et totalement addictifs, qui ne peut que plaire aux fans de romans feel-good et de livres. Je pense que je n'oublierai pas Maggie et le Dragonfly de sitôt!

♥♥♥♥♥

Je le conseille: à lire sans modération si vous voulez rire, vous retrouver dans l'amour des livres ou plus simplement vous délecter d'un chouette roman doudou.

P3p2zB32