P9070121

La couverture, à elle seule très estivale, m'a donné envie de découvrir "Les Vacanciers" lorsque j'ai reçu ce roman dans ma boîte aux lettres. Je me le réservais pour clore en beauté la saison estivale (l'automne n'est qu'à la fin du mois, après tout!). Je remercie les Presses de la Cité pour cette lecture.

Présentation:

"Des vacances explosives ! 

C'est l'été, New York est une véritable fournaise mais Franny Post a tout organisé pour quitter Manhattan avec son mari et sa fille Sylvia. Direction Majorque pour quinze jours de rêve. Le prétexte officiel de ces vacances idylliques ? Fêter les trente-cinq ans de mariage du couple et récompenser Sylvia pour son diplôme de fin d'études. Ce sera aussi l'occasion de revoir Bobby, l'aîné de la fratrie installé à Miami avec sa compagne, Carmen.

Le soleil, les plages paradisiaques, la bonne nourriture et une somptueuse villa perchée un peu à l'écart sur une montagne promettent une échappatoire aux tensions latentes du quotidien. Pourtant, rien ne se passe comme prévu. Les soucis et les secrets ne restent pas
longtemps tapis dans les bagages...

« Je lirais avec plaisir tout ce qu'Emma Straub écrit. Je me suis tant attachée à chacun des personnages de ce merveilleux roman que [...] cette famille brillamment imaginée va faire route avec moi encore quelque temps. »
Elizabeth Gilbert, auteur de Mange, prie, aime."

Mon avis:

Si j'ai su apprécier ce roman, je ne comprends pas pourquoi il a été classé en chick-lit, car pour moi, il n'entre pas du tout dans cette catégorie.

La romancière a choisi de planter le décor à Majorque, où Franny, écrivain et journaliste culinaire, emmène sa famille et son meilleur ami. On ne tarde pas à découvrir que chaque personnage se trouve à un tournant de sa vie, avec des soucis plus ou moins gros: Franny ne digère pas que son mari l'ait trompé avec une jeune femme à peine plus âgée que leur fille, Jim, victime du démon de midi ne sait plus quoi faire pour garder sa femme. Sylvia, leur fille, s'apprête à les quitter pour entrer à l'université, leur fils Bobby ne mène pas du tout la vie qu'ils s'étaient imaginés et Charles, le meilleur ami de Franny, essaie d'adopter un bébé avec son mari Lawrence.

C'est donc une galerie de personnages plutôt hauts en couleurs et qui sortent des sentiers battus que nous présente Emma Straub. J'ai mis un petit moment avant d'entrer dans l'histoire, car de prime abord, j'ai eu du mal à cerner les personnages et à m'attacher à eux. Lorsque je lis un roman, je n'ai pas besoin de m'identifier, mais j'essaie de percevoir les protagonistes comme des amis. Une fois l'histoire lancée et les explications avec, ma lecture fut très agréable.

Je ne peux pas dire qu'il y ait beaucoup d'action ou de rebondissements. Chacun profite de ces vacances pour faire un point sur sa vie et faire des révélations, ce qui donne toutefois de grands moments. J'ai beaucoup aimé Franny, Sylvia et Charles. Depuis l'infidélité de son mari, Franny a perdu confiance en elle, se voit grosse et vieille. Sylvia est plutôt réservée, mais intelligente, j'ai d'ailleurs aimé les références aux soeurs Brontë, Elizabeth Gaskell et George Sand.  Quant à Charles, c'est le meilleur ami dont tout le monde aurait besoin, tout simplement.

Et puis il y a le décor de Majorque, cette maison isolée où chacun aime se prélasser au bord de la piscine, quand il ne s'agit pas de visiter l'île. Emma Straub ne lésine pas sur la culture majorquine, nous donnant l'envie de voir par nos propres yeux ce qu'il en est. 

Si je me suis attachée aux persnnages, à leurs problèmes et les réflexions profondes que peut soulever ce roman, j'aurais aimé que certaines situations soient davantage développées et exploitées. J'ai parfois eu l'impression que la romancière survolait un peu son histoire et qu'il manquait des détails.

En bref, "Les Vacanciers" est un premier roman réussi, qui nous propose de suivre les vacances d'une famille qui sort des sentiers battus. La réflexion  et les révélations priment sur l'action, mais j'ai vraiment su apprécier ce roman, malgré le sentiment d'inachevé que j'ai pu parfois ressentir. 

♥♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous prenez bien en compte qu'il ne s'agit pas d'un roman chick-lit. Si vous aimez les révélations en famille et des personnages peu communs, et que vous n'attendez pas beaucoup d'action, vous pouvez le lire!

 

03_emma_straub_MG_9941