PA250989

"Sweet Mama's Café", c'était LA gourmandise littéraire que j'avais hâte de dévorer. Un résumé plein de promesses, des avis qui nous parlent de feel-good à la Fannie Flagg, tout cela m'a évidemment donné l'envie d'en savoir plus. Je remercie les éditions Mosaïc pour cette très belle lecture.

Présentation:

"Un magnifique roman sur les femmes, leur générosité et leur solidarité face à la violence de la vie.
 
1969, Biloxi.
Le Sweet Mama’s Café. C’est là qu’on peut déguster le meilleur Amen cobbler du Mississippi, cette délicieuse pâtisserie que Sweet Mama, soixante-quinze ans, confectionne depuis cinq décennies. C’est là aussi que vit Sis Blake, auprès de la figure lumineuse et protectrice de sa grand-mère. Un endroit où la jeune femme peut oublier la dureté de la vie, et les responsabilités qui pèsent sur ses épaules depuis ses quatorze ans, depuis la mort de ses parents.
Mais un jour Sis fait une découverte qui bouleverse son monde : de vieux ossements humains, enterrés dans le jardin de Sweet Mama. Pour percer ce mystère et découvrir ce qui est arrivé bien des années plus tôt, elle va devoir plonger dans le passé de sa famille, et arracher au silence les secrets qu’on lui a cachés.
 
Avec ce roman à l’atmosphère à la fois solaire et dramatique, Elaine Hussey nous offre de magnifiques portraits de femmes. Des femmes qui font éclater comme une évidence l’intemporalité émouvante de la solidarité, de l’amour et de la générosité. "

Mon avis:

Si je n'ai pas ressenti le gros coup de coeur escompté, je dois reconnaître que j'ai vraiment beaucoup aimé lire ce chouette roman. 

Tout commence le jour où les Américains mettent les pieds sur la lune. La famille Blake est réunie au Sweet Mama's Café,  tenu par Lucy, alias Sweet Mama, la grand-mère. Les Blake fêtent le retour du Viêtnam de Jim, qui a perdu une jambe au combat. Jim est le frère jumeau d'Emily. Tous deux ont en partie été élevés par leur grande soeur Beth, alias Sis, suite à la mort tragique de leurs parents. Ce jour devrait symboliser de grands espoirs, et pourtant, tout semble s'effondrer dans la famille Blake tandis qu'un terrible ouragan se profile sur les côtes du Mississippi. Sweet Mama perd la tête chaque jour davantage, heureusement, la fidèle Beulah, son amie depuis 50 ans, veille au grain. Emily est sur le point de se marier avec un homme, offrant ainsi à son fils la perspective d'avoir enfin un papa; sauf que Larry semble bien loin de l'homme idéal. Jim vit très mal la perte de sa jambe et Sis vit dans l'abnégation, sacrifiant sa vie pour sa famille. La découverte d'ossements dans le jardin va remettre pas mal de choses en perspective.

Comme le souligne l'éditeur, nous sommes en présence d'un roman à la fois solaire et dramatique. Les Blake doivent surmonter des épreuves que peu d'entre nous supporteraient, et s'en relever. Sis, en  particulier, en tant que forte tête, affronte souvent le tout seule et avec résignation. Or, le pathos ne prend jamais le dessus, il y a toujours cette note d'espoir, notamment grâce au tandem formé par Sweet Mama et Beulah, unies par un secret et une amitié sans failles. J'aurais apprécié que la romancière approfondisse un peu plus les circonstances dans lesquelles s'est forgée leur amitié, mais elle a pris le parti de se concentrer sur son action, en 1969, alors que tout semble à nouveau sourire à l'Amérique, malgré une guerre dont personne ne veut. Néanmoins, Elaine Hussey évoque avec talent les années plus sombres de la ségrégation, du Ku Klux Klan et toutes les horreurs que cela a engendré.

Si l'histoire tourne autour de Sis, qui doit s'autoriser à mener sa propre vie, pour moi, les vraies héroïnes sont Sweet Maman et Beulah qui ont fondé ce café où elles servent depuis des décennies leur Amen Cobbler. Elle voient également la vie et les événements sous un angle différent, ce qui apporte au roman le côté feel-good et douillet. Les autres personnages ne sont toutefois pas en reste, on s'attache à chacun d'entre eux et beaucoup d'émotion ressort de ce roman. On a souvent l'impression de faire partie de la famille et j'ai pas mal tremblé pour un personnage en particulier, tout comme j'aurais volontiers sirothé un thé glacé en compagnie de Sweet Mama et Beulah.

Le climat est également omniprésent dans ce roman. Un terrible ouragan se prépare (à l'époque le plus terrible de l'histoire américaine) dans cette chaleur du Sud des Etats-Unis. Il y a une certaine langueur, propre à cette région. Je ne pense pas que cela ralentisse le récit, mais on le ressent dans le style de la romancière. Et puis on voyage, j'ai aimé cette découverte de la ville côtière de Biloxi, la maison toute rose de Sweet Mama, on assiste, impuissants, aux terribles ravages de l'ouragan.

boom-town

En bref, "Sweet Mama's Café' est un roman feel-good qui se déguste comme une douceur. Véritable photographie sociale des Etats-Unis des 60's, ce  livre nous fait également voyager dans une région frappée de chaleur écrasante. Mais évidemment, l'intrigue est suffisamment forte pour nous captiver, on se sent pleinement membre de la famille Blake, on partage leurs joies et leurs peines. C'est également un beau roman sur l'amitié. Ce fut pour moi une lecture très agréable!

♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aimez la pâtisserie, les romans feel-good à la Fannie Flagg, les romans dont on se souviet longtemps après les avoir lus et l'histoire des Etats-Unis.

elainehusseyphotobigw