PB150231

Après les horribles événements de vendredi, j'avais vraiment besoin de décompresser avec une lecture légère. Même si à priori on ne sait pas trop de quoi ce roman va parler, la couverture laisse envisager rires et détente. Je remercie les éditions Albin Michel pour cette lecture qui tombait à pic.

Présentation:

"Bonne nouvelle : l’homme idéal existe !

Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche.

Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle.

Vous l’aurez deviné : il est Québécois.

Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant.

L’homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !"

Mon avis:

Vous avez du mal à comprendre les expressions et l'accent du Québec? Rassurez-vous, notre héroïne aussi! 

La narratrice n'a pas de prénom, je me suis parfois demandé si Diane Ducret ne s'était pas un peu inspirée de situations réelles, du coup. L'héroïne, la petite trentaine, a été élevée dans le Pays Basque mais vit à Paris. Après des histoires d'amour avec des types très "terroir basque" et un quarantenaire égocentrique, elle se met en quête de l'homme idéal. Et elle met la barre très haute. Elle rencontre Gabriel un peu par hasard, il est peintre Ils passent une soirée ensemble et ce dernier l'invite ensuite à venir une semaine au Québec. Entre décalage horaire et choc des civilisations, c'est là que les situations rocambolesques s'enchaînent.

Ce roman remplit parfaitement sa mission: il est frais, léger, pétillant et drôle! J'ai beaucoup ri, et pas seulement face aux situations que l'héroïne traverse au Québec. Diane Ducret a ce don de tout décrire avec humour,  et notamment sur nos petites manies de français. Elle dissèque également à merveille les codes de séduction, et franchement, on se rend bien compte que nos codes sont ridicules, par rapport aux Québécois qui vont droit au but. 

Si j'ai aimé cette plume mordante et pleine d'humour, l'héroïne a quand même eu le don de m'agacer par moments. Déjà, il y a le fait qu'elle est très exigeante concernant les hommes, elle cherche vraiment le prince charmant, mais en plus je l'ai trouvée un peu bête parfois. Que tu prennes une fois au pied de la lettre une expression Québécoise, avec l'effet de surprise, je comprends. Mais de là à se faire avoir à chaque fois, mouais... Pour une intello, comme elle se décrit, je ne lui ai pas trouvé beaucoup de jugeotte sur ce point. Même si c'est ce qui créé les situations très drôles du roman.

En bref,  "L'Homme idéal existe. Il est Québécois." est un roman très court, qui, s'il ne déclenche pas de grandes émotions en nous, a le mérite de nous faire beaucoup rire et de nous détendre. C'est un petit roman que j'ai vraiment aimé, malgré une héroïne qui m'a un peu agacée. Quant  au final, il est très surprenant!

♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous voulez rire et vous détendre.

479445283