P1080660

J'avais ce roman dans ma PAL depuis quelques mois. J'étais très impatiente de le découvrir et finalement, je l'ai choisi comme dernière lecture de l'année 2015! Je remercie les éditions Charleston et Elise pour cette jolie lecture.

Présentation:

"Detroit, États-Unis, 1950. Brownie Wise, une femme au foyer américaine, change le quotidien des femmes en faisant prospérer les produits de la gamme Tupperware d’un certain Earl Tupper. Un demi-siècle plus tard, Amelia Earhart, une jeune étudiante française exilée outre-Atlantique, bouscule le microcosme universitaire par sa liberté d’esprit.

Brownie et Amelia, deux femmes extraordinaires, à deux époques différentes, que le destin va finir par réunir. Sauront-elles, ensemble, bouleverser le monde chacune à sa façon sans sacrifier leur vie de femmes ?

Lauréat du Prix du livre romantique, présidé par la romancière Évelyne Bloch-Dano, biographe et romancière."

Mon avis:

Ce roman nous plonge dans deux époques bien distinctes: les années 50 et l'émergence de la middle-class, dans laquelle évolue Brownie Wise, et le début des années 90, où Amelia s'installe au Canada sur un coup de tête.

J'ai évidemment adoré l'histoire de Brownie, que je ne connaissais pas du tout. Bénédicte Jourgeaud est parti d'un fait réel pour broder son roman autour de cette femme qui a lancé les fameuses "Home-Parties" et c'est vraiment à la fois réussi et original! Brownie Wise, avec pour seul leitmotiv "Rien ne résiste à une femme qui le veut vraiment", à fait du bol en plastique d'Earl Tupper un véritable empire, ce qui a fait d'elle une pionnière... même si elle a fini par être lâchement virée par la suite. On revisite avec plaisir les années 50 et son "American way of life", le temps où les ménagères découvraient une foule de nouveaux apparails électriques qui allaient leur changer la vie. L'histoire de Brownie se savoure!

 

tumblr_inline_n6mhdekIjy1qfb043

 

Parallèlement, nous faisons la connaissance d'Amelia, quelques décennies plus tard. Amelia est Française et sa mère, traductrice pour Harlequin, lui met la pression pour qu'elle vive une histoire d'amour digne de ces romans à l'eau de rose. Sur un coup de tête, la jeune femme décide de prendre son indépendance et claque la porte pour le Canada. Passionnée par les mythes, elle trouve rapidement du travail et s'épanouit en tant que "Américaniste", en publiant plusieurs ouvrages. Ce qui va l'amener à se pencher sur le cas de Brownie Wise.  Cette partie de l'histoire possède également beaucoup de charme. D'une certaine façon, Amelia se bat pour son indépendance, à l'instar de Brownie des années plus tôt. J'ai trouvé son métier des plus passionnants, même si j'ai déploré que finalement sa vie privée soit un peu plus survolée. J'ai d'ailleurs été surprise du fait que l'histoire d'amour arrive assez tardivement dans le roman. Je dois toutefois saluer Bénédicte  Jourgeaud pour son important travail de recherches. Que ce soit pour Brownie ou Amelia, la romancière s'est investie totalement et nous apprend beaucoup de choses!

♥♥♥♥♥

En bref, "Une héroïne américaine" est un roman très agréable, qui nous plonge à la fois dans les années 50 et 90, à la revisite de mythes. L'histoire est construite autour de deux femmes qui se battent chacune à leur façon pour conquérir leur indépendance et on se laisse rapidement prendre au jeu, même s'il manque un chouïa de magie amoureuse pour faire palpiter pleinement le petit coeur de la lectrice.

 

benedicte-jourgeaud-ecrivaine-membre-du-jury-2009-321125_w1000