IMG_1002

Je n'avais encore jamais lu le moindre livre de Jean-Claude Mourlevat, même si j'ai beaucoup entendu  parler de cet auteur.  Les éditions Gallimard Jeunesse m'ont proposé de lire Silhouette, un recueil de dix nouvelles qui ont la particularité de finir plutôt mal. Je remercie Frédérique pour sa confiance.

Présentation:

"Lorsqu'elle découvre que son acteur préféré tourne un film près de chez elle, Pauline s'inscrit au casting pour être «Silhouette». Puisque ses jours sont comptés, monsieur Duc tente de se faire pardonner des personnes qu'il a pu blesser au cours de sa vie. Dans le car qui l'emmène en colo, Guillaume décide de retourner délivrer son chat, qu'il a enfermé par erreur dans sa chambre.

Un recueil de nouvelles teintées d'humour noir, dont les chutes tombent comme des couperets.

«Dix histoires courtes qui se termineraient toutes ou mal... ou très mal. Et qui montreraient la vie comme elle est parfois: sacrément cruelle. Voilà le jeu littéraire auquel je me suis livré, peut-être pour que le lecteur puisse se dire: Ça va plutôt bien pour moi, au fond!» Jean-Claude Mourlevat."

Mon avis:

Voici une découverte que j'ai savourée! J'aime beaucoup le format "nouvelles", dont j'attend justement des chutes dérangeantes; je n'ai pas été déçue!

Chaque nouvelle est marquante à sa façon, je trouve que "Dom Juan" aurait pu figurer dans un recueil différent, mais chaque histoire se termine de façon plutôt cruelle et on se surprend à savourer ce sentiment!

Jean-Claude Mourlevat nous présente des personnages plutôt ordinaires, pour lesquels tout va basculer à partir d'un événement précis, parfois d'une erreur.  Leurs vies seront marquées à jamais, de façon rude. J'ai aimé cet humour noir, j'ai savouré ces fins souvent horribles, destinées à un public tout de même mature, à partir de 14/15 ans.

C'est évidemment concis, puisque ce sont des nouvelles, donc on a parfois un peu l'impression d'un univers survolé, du moins on en voudrait plus... Mais ces histoires sont absolument surprenantes et s'avalent en un temps record.La plume de l'auteur est exquise, on sent l'amoureux de sa langue, qui reste toute de même fluide dans son phrasé.

Quant à la dernière nouvelle, eh bien justement,  il faut vraiment la lire en dernier, car c'est juste énorme...

Si je n'ai pas eu de coup de coeur, je ne suis vraiment pas passée loin et je vous recommande évidemment ces nouvelles, si vous aimez le genre et l'humour noir.

♥♥♥♥

En bref, SILHOUETTE est un recueil de nouvelles plutôt inégal (je pense à Dom Juan qui se démarque des autres), mais qui laisse une forte impression et s'avère agréable si on aime les histoires qui se terminent mal. Une découverte vraiment sympa, qui me donne envie de continuer à lire Jean-Claude Mourlevat.

71L2bw8gNPL