IMG_1699

Férue de sagas familiales qui nous remonter le temps, j'avais très, très envie de découvrir Katherine Webb, dont j'ai tous les romans (sauf un), dans ma PAL. J'ai décidé d'emmener avec moi "L'Héritage", lors d'un long voyage en train pour aller dédicacer mon propre roman. Je ne le regrette pas!

Présentation:

"L'Ouest américain au début du XXe siècle et la vieille aristocratie anglaise de nos jours, deux époques pour évoquer le destin d'une famille brisée par les non-dits. Un premier roman à l'écriture délicate, dans la lignée d'une Kate Morton ou d'une Maggie O'Farrell. 

Quand elles étaient enfants, Erica Calcott et sa sœur Beth passaient toutes leurs vacances à Storton, le manoir de leur grand-mère Meredith. Jusqu'au jour où leur cousin Henry disparaît, brisant d'un coup la famille et plongeant Beth dans une intense dépression. 

Vingt-cinq ans plus tard, Meredith vient de mourir et les sœurs Calcott reprennent le chemin de leur enfance. Tandis que Beth s'enfonce davantage dans la souffrance, Erica entreprend de trier les affaires de leur aïeule et tombe sur une photo de leur arrière-grand-mère Caroline avec un petit garçon dans les bras. Qui est-il ? Et, surtout, qu'est-il devenu ? 

Erica décide de fouiller l'histoire de ses ancêtres, et notamment celle de Caroline. Elle est loin d'imaginer qu'elle s'apprête à mettre au jour leur véritable héritage, un secret si douloureux que quatre générations plus tard, les sœurs Calcott en portent encore le fardeau..."

Mon avis:

Je me suis littéralement laissée envoûter par ce roman au charme indéniable! 

Je n'avais pas lu les critiques avant, je découvre maintenant qu'elles sont assez mitigées, pour ma part, c'est un coup de coeur!  

Katherine Webb nous embarque dans une histoire à plusieurs voix, tantôt au début du XXe siècle, tantôt de nos jours, en passant par les années 80. On découvre l'histoire de cette famille au fur et à mesure que Erica, qui se passionne d'un seul coup pour sa généalogie, tente de démêler les liens invisibles qui unissent plusieurs membres de leur famille. Qui est ce bébé sur la photo, dans les bras de Caroline, alors qu'il  n'est fait nulle part mention de sa naissance? Erica cherche également à se souvenir du drame de la disparition de son cousin. Elle sait qu'elle a été témoin, mais reste amnésique de cet épisode. Sa soeur, qui souffre d'une grave dépression, refuse de l'aider. Peut-être Erica devra-t-elle chercher de l'aide auprès de Dinny, un "romanichel" détesté par Meredith, la grand-mère des deux soeurs.

L'ambiance joue également beaucoup et imprègne particulièrement le roman.  Nous sommes au coeur de la campagne anglaise, en plein hiver. C'est hostile, lugubre et propice à faire renaître les mauvais souvenirs. L'auteur nous entraîne avec grâce et fluidité dans cette intrigue qui ne nous réserve pas tellement de surprises, mais nous happe, malgré nous. Elle tire sa force de ses descriptions, saisissantes de réalisme. J'ai évidemment préféré la partie qui se déroule dans le passé, car celle consacrée à Erica et Beth peut être déroutante. Il y est beaucoup question du comportement et de la dépression de l'aînée, ce qui peut entraîner une sensation de torpeur. Cela ne m'a pas dérangée, mais je conçois que ça puisse être perturbant.

Pour ma part, ce roman est un coup de coeur, je l'ai dévoré en un (long) trajet de train et l'histoire de Caroline est toujours avec moi. Je vais évidemment m'empresser de découvrir les autres titres de Katherine Webb.

♥♥♥♥♥

En bref, L'HERITAGE est une fresque familiale envoûtante, qui nous emmène dans le destin trouble d'une femme du début du XXe siècle et celui de ses arrière-petites-filles, des décennies plus tard. De terribles secrets, un manoir inquiétant, tout est réuni pour un roman passionnant!

Katherine-Webb