13939537_824206537716385_474866327071163145_n

Après avoir entendu beaucoup de bien sur le premier roman d'Aurélie Valognes, j'avais très envie de découvrir sa plume, que l'on m'a vendue comme drôle et sensible. Je remercie Alice et Le Livre de Poche pour cette très agréable lecture.

Présentation:

"Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !"

Mon avis:

Ce roman n'a absolument pas volé sa réputation! D'emblée, dès les premières pages,  j'ai su  qu'il allait me plaire.

Ferdinant est un vieil acariâtre qui n'a d'autre loisir que de mener la vie dure à ses voisines et à la concierge de son immeuble. Seulement, quand le seul être qu'il aime, sa chienne, meurt subitement, il pète un plomb et se jette sous un bus. Commnce alors une série d'événements qui vont bouleverser l'existence de Ferdinand. Il va faire la connaissance d'une petite fille pas comme les autres et se rapprocher de sa voisine d'en face. Toutes deux vont le faire sortir de ses retranchements... de gré ou de force!

C'est un roman sans prétention, mais tellement frais et pétillant! J'ai pensé à l'ambiance de "Et puis Paulette", de Barbara Constantine, pour ses situations drôles et son style envolé. Malgré la personnalité de Ferdinand, ne vous y trompez  pas, l'humour et la bonne humeur sont bel et bien au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir.

Les personnages sont détonnants, on se sent tout de suite bien avec eux! Notre regard sur les personnes âgées évolue forcément et on s'attache l'air de rien à ce vieux con de Ferdinand. Cela ne serait évidemment pas possible sans la plume fluide d'Aurélie Valognes, qui décrit avec justesse les scènes qui rendent ce roman si vivant et lui confère  un petit côté "doudou". J'aurais aimé rire encore davantage lors des comiques de situation, mais je pense que la romancière a voulu rester sobre à ce niveau-là .

C'est un feel-good idéal pour se détendre et passer  un très agréable moment! J'ai déjà hâte de découvrir le nouveau roman d'Aurélie Valognes.

En bref, MEME DANS LES ORTIES est un premier roman drôle et touchant, avec lequel on passe assurément un très bon moment, alternant entre rire et émotion.

♥♥♥♥

JGYwZC1i