P9062083

Si je trouve la couverture de ce roman parfaitement kitsch, j'ai lu à son sujet de très beaux avis. C'est en tombant sur celui de Mélusine, du blog Carnet Parisien, que j'ai eu envie de découvrir à mon tour Archer's Voice, livre élu Meilleure Romance de  l'année aux USA, tout de même! Je remercie les éditions Hugo&cie pour la découverte!

Présentation:

"Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour.

Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée."

Mon avis:

Dès les premières pages, j'ai été totalement emportée par l'histoire. Une histoire dont les deux protagonistes ont énormément souffert et doivent chercher, ensemble, à se  reconstruire. Pour mieux les comprendre, la narration alterne de point de vue, passant de Bree à Archer.

Bree débarque dans une petite ville du Maine, suite à l'assassinat de son père. Une petite ville conviviale, chaleureuse, construite sur la rive d'un lac et qui donne tout de suite envie d'aller y passer un week-end. La jeune-femme est partie du jour au lendemain,  laissant derrière elle ses amis, dans le but de pouvoir panser ses plaies et d'éloigner le stress qu'elle subit depuis les terribles événements qu'elle a vécus.  Bree est attachante et on ne peut qu'admirer sa volonté de fer.

Archer, lui aussi a subi des événements traumatisants (dont la totalité ne sera toutefois dévoilée que dans la dernière partie du roman), quand il  était petit garçon. Il est devenu muet suite à une grave blessure dans un accident de voiture,  et est devenu orphelin par la même occasion. Elevé par un oncle un peu bizarre, Archer n'est plus jamais sorti de chez lui et vit presque en sauvage, dans son cocon rassurant.

Les deux jeunes gens vont se rencontrer par hasard et Bree va  vite être intriguée par ce drôle de garçon, dont tout le monde se méfie. On s'en doute, ils finiront par tomber amoureux. S'il n'y a là aucune surprise, c'est intéressant de les voir évoluer. Bree va affronter ses cauchemars, Archer va aller au-delà de ses limites. L'histoire qui se tisse en eux est vraiment magnifique, malgré les obstacles qui se dressent inévitablement sur leur route. Un joli cadre, des personnages attachants,  une histoire vibrante et pleine d'émotion, voilà pour le côté positif.

Quelques détails m'ont toutefois un peu dérangée. J'ai tout d'abord relevé quelques "coquilles" et répétitions (je pense que cela vient de la traduction). Je ne sais pas  combien de fois on nous dit que Bree gémit, mais c'est très répétitif (ce n'est qu'un exemple). Et puis, malheureusement pour moi, j'ai retrouvé ce qui me plaît le moins en "New Romance":  les scènes de sexe hyper détaillées. Je ne suis pas prude, mais ce n'est pas du tout ce que j'attends de mes lectures. Honnêtement, je me fiche des positions et je déteste les termes vulgaires que les auteurs de ce genre se sentent obligés d'utiliser.  C'est peut-être une question d'âge ou de génération, je ne sais pas.

♥♥♥♥♥

En bref , ARCHER'S VOICE est avant tout une belle histoire entre deux protagonistes cruellement blessés par la vie, qui doivent chercher à se reconstruire. Un roman riche en émotions et avec des passages vibrants. Mais le style "New Romance", avec ses scènes de sexe hyper détaillées n'est définitivement pas pour moi!

AVT_Mia-Sheridan_7055