14624397_1870812899830281_6380331285809725440_n(1)

Peut-être vais-je donner la sensation de me répéter, mais les romans qui se situent durant la Seconde Guerre Mondiale m'attirent énormément. Encore plus lorsqu'ils traitent d'un destin de femme. C'est le cas ici, avec ce premier roman de Mary Chamberlain. La couverture et le résumé m'ont donné envie de le lire et je remercie les éditions Préludes de m'en avoir donné l'occasion.

Présentation:

"Londres, 1939. Quand Ada Vaughan commence à travailler au sein d’un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d’une carrière dans la haute couture. Et d’échapper ainsi à l’atmosphère familiale pesante. Impossible alors de résister à l’énigmatique Stanislaus von Lieben, un gentleman entreprenant qui lui propose un voyage à Paris. Mais, à la fin de leur séjour, la nouvelle tombe : le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l’Allemagne. Découvrez la destinée d’une héroïne inoubliable prise dans les tourments d’une des périodes les plus sombres de l’Histoire. De 1939 à 1948, de la splendeur du Savoy aux ombres du camp de concentration de Dachau, entre passion, drame et espoir, Ada tentera de survivre à l’enfer. Dans la lignée des romans d’Anthony Doerr ou de Victoria Hislop, déjà traduit dans dix-sept pays, De pourpre et de soie est un livre qu’on ne lâche pas jusqu’à son saisissant dénouement.
Une histoire captivante. On ne peut que tomber immédiatement amoureux du personnage d’Ada : imparfaite, mais incroyablement vivante et ensorcelante. Saskia Sarginson, auteur de Jumelles."

Mon avis:

Eh bien quel roman! L'histoire d'Ada a réellement su me captiver!

Nous faisons la connaissance de la jeune-femme, dans le Londres de 1939. Ada est toute jeune, dix-neuf ans, à peine. Et très naïve. Aussi, lorsqu'un dénommé Stanislaus Von Lieben la séduit, elle ne cherche pas à en savoir plus sur lui; il la gâte, l'emmène dans des endroits chics et la soutient dans son ambition de vouloir ouvrir sa propre maison de couture. D'ailleurs, il lui propose un voyage à Paris, qui lui permettra de visiter les maisons célèbres, comme Chanel, entre autres. Ada n'hésite pas à mentir à ses parents et sa patronne, avant de prendre la fuite avec Stanislaus. Seulement,  à la fin du séjour, la guerre contre l'Allemagne nazie est déclarée. Ada et Stanislaus se retrouvent coincés et très vite, ils devront fuir vers la Belgique. C'est là que tout va basculer.

L'intrigue de ce roman est incroyablement bien traitée.  J'aurais beaucoup de choses à en dire, et en même temps, j'ai peur de trop en dévoiler. La vie d'Ada ira de péripéties en rebondissements, la jeune-femme ne sera pas ménagée. On découvre les bombardements en Belgique, les conditions de vie des prisonniers de guerre à Munich, puis à Dachau. On verra comment étaient traitées les femmes, après la guerre, lorsqu'elles avaient le malheur d'être belles et de faire tourner les têtes. Malgré sa naïveté, Ada est une battante, qui, une fois qu'elle s'est fixée un objectif, ne le perd pas de vue... Malheureusement, la vie la rend aussi vaniteuse et cupide, n'aidant pas sa destinée.

Mary Chamberlain nous offre ici un roman à la fois superbe et surprenant. La naïveté d'Ada m'a fait lever les yeux au ciel plusieurs fois, au départ je lui en voulais un peu d'être parfois écervelée. Pourtant, la jeune-femme trouve toujours le moyen de rebondir, même si ses choix sont discutables. Elle devra d'ailleurs y faire face. L'auteur a su mener son intrigue de façon à nous passionner, en nous laissant découvrir les choses du point de vue de son héroïne. Et puis, d'un coup, nous comprenons que si Mary Chamberlain nous a fait vivre les ressentis d'Ada, il y a finalement d'autres sons de cloches. D'où un dénouement absolument surprenant.

En plus d'une intrigue parfaitement ficelée et riche, la romancière s'attache à nous en apprendre davantage sur le contexte historique de l'époque. C'est un roman parfaitement documenté, mais jamais assomant. Les passages concernant Dachau sont, à mon sens, les plus saisissants (même si la dernière partie réserve de sacrées surprises) et prennent encore plus de sens lors des révélations finales. C'est un roman inoubliable, assurément!

En bref, "De pourpre et de soie" est un roman aussi captivant que surprenant, qui nous entraîne de Londres à Dachau, durant les heures sombres de 1939 à 1947. Malgré une héroïne un peu trop naïve, on se laisse prendre par le suspens et le dénouement donne matière à réflexion.

♥♥♥♥

91SB78CLz9L