16123411_479418858895317_5308696718794031104_n

Quand un roman devient un véritable phénomène dont tout le monde parle et qui va être adapté au cinéma, j'ai toujours tendance à me méfier un peu. Pourtant, lorsque les éditions Kero m'ont proposé de découvrir "Canicule", le résumé m'a tout de suite donné envie d'en savoir plus. Grand bien m'en a pris!

Présentation:

"Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l’Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.

Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l’arme contre soi-même ? C’est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d’enfance, n’a aucune raison d’en douter. S’il n’y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste :

Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles…

Revenir à Kiewarra est la dernière chose dont Aaron a envie. Trop vives sont encore les blessures de son départ précipité des années auparavant. Trop dangereux le secret qu’il a gardé pendant tout ce temps. Mais Aaron a une dette, et quelqu’un a décidé que le moment est venu de la payer…

« Ce thriller incendiaire enfonce ses griffes dans votre cœur dès son premier chapitre perturbant, et ne vous lâchera plus. » The New Daily "

Mon avis:

Très sincèrement, je ne peux que comprendre l'engouement autour de ce roman, dont j'ai beaucoup de bien à vous dire!

Jane Harper nous plonge directement dans l'ambiance pesante, plombée par la sécheresse, de Kiewarra, bourgade perdue au fin fond du bush australien. Tout commence avec un prologue très fort, puis l'enterrement des Hadler. Enterrement auquel s'est rendu Aaron, plus de vingt ans après avoir quitté le coin. Aaron est devenu agent fédéral, spécialisé dans la finance, et très rapidement, les parents de Luke lui demandent d'ouvrir une enquête, car ils ne sont pas persuadés à 100% que leur fils a tué femme et enfant avant de se donner la mort. S'agirait-il d'un meurtre?

Aaron va convaincre sans mal Raco, le flic du patelin, d'enquêter à ses côtés. Les deux hommes sont en effet perturbés par quelques éléments qui peuvent faire douter du drame familial. Luke avait-il de gros soucis financiers? Qui aurait pu lui en vouloir? Mais ouvrir une enquête, c'est aussi réveiller le passé, un passé dans lequel Aaron a du fuir Kiewarra, après la mort d'une jeune fille de son lycée. Les rancoeurs se réveilles, Aaron n'est pas le bienvenu. Y aurait-il un lien entre les deux affaires?

L'intrigue est vraiment bien ficelée, le suspense rondement mené. On soupçonne tout le monde, on se pose mille questions. Il m'est même arriver de douter d'Aaron. A tort ou à raison? A vous de le découvrir! Vraiment, jusqu'au dénouement, je n'ai rien vu venir! L'ambiance de la bourgade joue un rôle majeur dans ce roman, où la nature et les gens sont presque hostiles, à quelques exceptions près. A force de voir tout le monde à cran, on ne peut que redouter de nouveaux drames et chercher ce que chacun peut bien avoir à cacher.

Je suis vraiment passée à rien du coup de coeur. Ce roman est addictif, impossible à lâcher, l'intrigue et le rythme prenants et palpitants. J'ai juste été déçue par la dernière page en fait, car du coup, on imagine ce qu'on veut. Attention, on a le fin mot concernant la mort des Hadler et le drame qui s'est joué plus de vingt ans plus tôt, mais c'est surtout en ce qui concerne le devenir d'Aaron qu'on est libres d'interpréter... ce qui n'est pas ce dont je raffole, j'aime bien les choses énoncées concrètement.

Mais à part ce dernier détail, franchement, je n'ai qu'un mot: FONCEZ!

En bref,  "Canicule" est un thriller réussi et particulièrement addictif ! Une ambiance pesante, une intrigue parfaitement menée, un roman qui se dévore !

♥♥♥♥

1f9fabc328cd9ba8fa0ed03a9ffc0f91