La Vallée du renard (Charlotte Link)

Lorsque j'ai reçu ce roman, je me souviens avoir trouvé la couverture très attrayante et le sujet intriguant. Les priorités ont fait que je n'ai pas pu le lire de suite, mais je me suis enfin plongée dans "La Vallée du renard". Je remercie Anne et Les Presses de la Cité pour leur confiance.

PRESENTATION:

"Est-ce que tout le monde a le droit a une seconde chance ?

Par une belle journée d'aout, sur la côte sud du Pays de Galles, Matthew Willard revient avec son chien sur le parking, perdu au milieu des champs, où sa femme l'attend. Si la voiture est toujours là, Vanessa, elle, a disparu. Sans laisser de traces. Convaincu qu'elle n'est pas partie de son plein gré, Matthew ne peut imaginer la terrible vérité : Vanessa a été enlevée, enfermée dans une malle et cachée dans une grotte, avec de l'eau et de la nourriture pour une semaine.
Son ravisseur, Ryan Lee, a déjà plusieurs fois été condamné pour des délits mineurs. Son passé de petite frappe le rattrape au plus mauvais moment. Il est mis en détention et écope de quatre ans de prison. Kidnappée pour faire l'objet d'une rançon qui aurait permis à Ryan de rembourser 20 000 £, Vanessa est abandonnée à son triste sort...
Près de trois ans plus tard, l'histoire semble se répéter. Une autre femme disparaît dans des circonstances mystérieuses. La police n'a aucune piste. Ryan, récemment libéré, n'a jamais révélé son terrible secret. Mais cette fois-ci, il semble que ce soit dans son entourage que sont choisies les victimes..."

MON AVIS:

Le sujet, très prometteur, laissait entre-apercevoir des moments d'angoisse et de lecture intenses. J'avoue ne pas avoir été déçue!

Ryan sort donc de prison après avoir purgé une peine pour avoir roué de coups un homme ivre mort. Il est recueilli par Nora, jeune-femme peu sûre d'elle, qui lui rendait visite derrière les barreaux. Le personnage de Nora est d'ailleurs particulièrement intéressant puisque l'on comprend assez rapidement que la jeune-femme nourrit le besoin viscéral d'avoir à ses côtés un homme qui dépende totalement d'elle. Ryan pourrait reprendre une vie normale, mais très vite Debbie, son ancienne petite amie, subit un viol, tandis que sa mère est kidnappée. Et si Vanessa, qu'il n'avait pas eu le temps de libérer de la grotte avant sa peine de prison, s'en était finalement sortie vivante et cherchait à se venger? Parallèlement, nous suivons l'histoire de Jenna, la nouvelle amie du mari de Vanessa, qui essaie tant bien que mal de lui redonner goût à la vie...

"La Vallée du renard" est un thriller psychologique que l'on a bien du mal à lâcher! Si l'action n'est pas prédominante, le suspense est tel que l'on veut à tout prix connaître le dénouement de l'histoire. Si le suspense est parfaitement mené, l'atmosphère tient également un rôle important; quoi de mieux que des vallées perdues du Nord de la Grande-Bretagne pour mettre le lecteur dans l'ambiance? Sans compter que l'on ne peut que s'imaginer le calvaire vécu par Vanessa si elle est finalement morte dans la grotte...

Charlotte Link mène son roman avec brio, nous plongeant dans l'état psychologique de chaque personnage. De plus, nous sommes ici dans un roman où chaque détail  a son importance, où les apparences sont souvent trompeuses.

Le malus, qui m'a empêché de ressentir un parfait coup de coeur, ce n'est pas la certaine lenteur du récit, qui est ici nécessaire pour maintenir l'ambiance angoissante, mais les quelques longueurs qui le jalonnent. J'ai trouvé cela dommage puisque le suspense se suffisait largement à lui-même.

"La Vallée du renard" est un thriller psychologique mené avec brio, que vous n'aurez pas envie de lâcher avant d'en connaître le dénouement; et nul doute que celui-ci saura surprendre plus d'un lecteur!

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous appréciez particulièrement un suspense psychologique prédominant sur l'action.

gaeste4948_v-contentgross