P1305440

Je dois bien vous avouer une chose concernant "La fille de l'ambassadeur"; j'ai été faible! En effet, si j'ai choisi de recevoir ce roman, c'est uniquement à cause de sa couverture et parce que j'ai vu "Paris, 1919" dans le résumé. Je remercie les éditions Mosaïc pour leur confiance.

Présentation:

"Paris, 1919
La guerre à peine finie, Margot Rosenthal se voit contrainte de suivre son père à Paris où il doit négocier le traité de paix avec les vainqueurs. Pas facile pour une jeune Allemande de s’intégrer dans une ville où elle demeure aux yeux de tous une ennemie. Mais n’est-ce pas préférable à la vie qui l’attend à Berlin, au côté de son fiancé revenu du front et qui n’a plus rien de commun avec celui dont elle était tombée amoureuse ?
Heureusement, loin du monde contraint et policé des diplomates, il y a la liberté des bars de Montparnasse, où les rires et les discussions enflammées fusent dans la lueur tamisée des bougies, où le cliquetis des verres couvre joyeusement les notes feutrées du piano. Très vite, Margot rêve de se mêler à cette jeunesse libérée qui la fascine, de nouer parmi elle des liens à la fois dangereux et délicieusement grisants. Et d’abord avec George Richwalder, cet officier charismatique qui lui propose de l’engager comme traductrice. Auprès de cet homme, ce sont bientôt toutes ses certitudes qui s’écroulent, tandis que grandit le désir qu’elle éprouve pour lui.
Dans ces temps troublés, comment contenir cette passion intense et lumineuse qui la submerge, au point, peut-être, de l’amener à manquer aux promesses qu’elle a faites à un autre ?"

Mon avis:

Margot se trouve à Paris avec son père, chargé de négocier le traité de paix au lendemain de la Première Guerre Mondiale. Difficile pour une jeune Allemande de s'épanouir et s'amuser dans un Paris encore hostile, alors que pourtant un vent de liberté semble souffler dans la capitale, où il n'y a plus vraiment de règles. L'amitié de Krysia va aider la jeune femme à s'ouvrir au monde extérieur. Et puis, il y a la rencontre avec Georg, alors que Margot doit se marier avec Stefan, revenu estropié de la guerre.

Pam Jenoff nous livre ici un roman subtil, mené par une plume délicate. Si Margot est parfois agaçante avec ses hésitations, elle n'en reste pas moins une héroïne attachante. "La fille de l'ambassadeur", avant d'être une romance, s'avère être un roman aux multiples facettes, qui nous présente une héroïne cherchant sa voie. Doit-elle se conformer aux normes sociales et épouser Stefan, ce que tout le monde attend d'elle, tout laisser tomber pour Georg, ou encore suivre les conseils de la mystérieuse Krysia?

"Tu es dans l'une des villes les plus importantes au monde, à l'aube d'une ère nouvelle. Tu as des ressources, tu es intelligente, tu as du talent. Il n'y a pas de plus grand péché que de gâcher tout ça. Trouve ton destin."

Sur ce fond de romance et de quête de soi sont également abordés d'autres thèmes qui enrichissent le roman et le rendent complètement captivant. Espionnage, trahisons, monde en évolution, conséquences de la guerre sur les citoyens des principaux pays touchés, sont autant de sujets brillament évoqués et qui ne manquent pas de pousser le lecteur à la réflexion.

"Tu ne comprends pas?poursuis-je. Si nous haïssons une personne uniquement à cause de son pays d'origine, nous ne valons guère mieux que ces fous qui ont déclenché la guerre."

"La fille de l'ambassadeur" est un roman bien plus profond qu'il ne paraît de prime abord, qui a su me surprendre avec plusieurs rebondissements que je n'avais pas vus venir. Si je peux reprocher au texte d'être parfois trop concentré, comme un bloc, j'ai néanmoins beaucoup aimer suivre les principaux personnages dans un monde fragile, en pleine reconstruction. Sur le coup, la fin m'a un peu frustrée, mais elle correspond finalement aux aspirations profondes de Margot. J'espère un jour lire une suite à ce roman, pour savoir comment auront évolué les personnages. 

Je n'oublierai pas de sitôt ce roman envoûtant, porté par une plume délicate, qui nous donne presque la sensation d'entendre, pendant notre lecture, le son granuleux d'un gramophone.

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous appréciez les romans qui allient Histoire, espionnage et romance.

600full-pam-jenoff