001

"Alors si tu veux comprendre pourquoi je suis morte, suis-moi!"

Pour mon premier service presse avec les Editions Persée, j'ai choisi ce livre fantastique de Nathalie Siwek. La couverture m'a beaucoup attirée et j'avais lu une chronique très enthousiaste chez ma copine Mia. Le livre à peine reçu, je me suis précipitée pour le lire. 

 

editions persée

Quatrième de couverture: 

"Lulubelle subit régulièrement les moqueries de ses camarades de classe. Pour échapper à sa solitude et à sa condition de souffre-douleur, elle s'est inventé une amie imaginaire, Faustine. Mais cette dernière s'avère bien réelle, et n'hésite pas à employer la manière forte pour se venger de ceux qui ont le malheur de s'en prendre à sa copine. 

Prudence se met à rêver chaque nuit de ces deux étranges fillettes et voit défiler leur vie comme un film. Elle découvre qu'elles ont un lien direct avec la mort de plusieurs gamines dont les meurtres d'une cruauté inouïe n'ont jamais été résolus.

En enquêtant sur cette affaire criminelle qui a débuté dans les années soixante-dix et tout en mettant ses dons de voyance à contribution, la jeune femme va plonger dans l'horreur où fantômes et sorcières vont se croiser dans un bain de sang." 

Il y a des auteurs et des livres qui gagnent à être connus. Il est vrai que j'aime beaucoup les romans fantastiques qui se passent dans nos villages Français (Sire Cédric, Georgia Caldera) et ce deuxième roman de Nathalie Siwek n'a pas fait exception à la règle. Je l'ai lu en quatre jours... alors que si je m'étais écoutée, en deux jours il aurait été dévoré!

On entre tout de suite dans la vie de calvaire de cette pauvre Lulubelle, martyrisée par ses camarades de classe. Père alcoolique et très violent, mère soumise, heureusement, il y a sa tante pour l'aider à mettre un peu de joie dans sa vie. Et il y a Faustine, cette étrange fillette que seule Lulubelle voit, et qui est, par moments, carrément effrayante. Nous sommes dans un village des Landes, dans les années 70.

De nos jours, il y a Prudence. Prudence qui est un peu beaucoup malchanceuse: veuve, le petit-ami qu'elle avait trouvé par la suite l'a laissée tomber, sa mère ne l'aime pas -ce que j'aime, c'est que comme moi, Nathalie Siwek n'hésite pas à donner le mauvais rôle aux mères-, son meilleur ami va la trahir et pour couronner le tout, elle possède le don de voir les morts, qu'elle cherche à atténuer en prenant des cachets. Aussi, quand elle va se mettre à rêver des deux fillettes des années 70, sa vie va prendre un tour radicalement différent.

Notre medium va se réfugier -je ne vous dévoile pas pourquoi- dans le domaine de ses grands-parents, près de Sète, et c'est alors toute une enquête et des changements très importants qui vont se mettre en place. 

Franchement, j'ai énormément aimé ce roman! Les personnages sont attachants, même les personnages secondaires, ce qui est rare! L'écriture de Nathalie Siwek est fluide, on sent qu'elle fait partie de ces auteurs qui écrivent ce qu'ils aimeraient lire (peut-être que je me trompe, mais en tant qu'auteure moi-même, je ne pense pas). L'auteure est donc très douée pour nous balader, le suspens est de plus en plus pesant au fil des pages, qu'on tourne avidement. Quel est le lien entre Prudence et les fillettes? La réponse est incroyable! On se demande comment tout cela va se terminer, Nathalie Siwek nous sème des indices petit à petit, sans trop en dévoiler, ce qui fait aussi la richesse du roman. 

Evidemment, il y a la part belle pour un peu de romance, et heureusement, sinon Prudence serait mal barrée. Comme je l'ai dit, on s'attache beaucoup à cette femme d'aujourd'hui et sa poisse, on espère au fil des pages que la situation va s'arranger pour elle.

Le seul point "gênant" du livre, ce sont les quelques fautes de frappe qui sont passées à la trappe. Mais là encore, en tant qu'auteure, je peux témoigner du fait qu'à force d'avoir les yeux sur nos écrits, on ne voit plus certaines petites fautes. 

Donc, en résumé, c'est un roman captivant que je vous conseille et vous re-conseille, un roman qui vous fait voyager en France et dans le fantastique... N'hésitez pas un seul instant, ce fut un gros coup de coeur pour moi.

Et si vous devez écouter une chanson pendant votre lecture...