P5188148

Je ne me tiens que très peu informée des faits divers, toutefois, certains retiennent mon attention. Lorsque Belfond m'a présenté "Cinq filles sans importance", le sujet m'a tout de suite interpellée, malgré le fait que l'affaire ne soit, à ce jour, toujours pas résolue.

Présentation:

"Succès surprise aux Etats-Unis, l'incroyable enquête du journaliste Robert Kolker sur le meurtre de cinq jeunes prostituées à Long Island entre 2009 et 2010. Retraçant la vie de ces jeunes filles depuis leurs foyers brisés jusqu'à leurs débuts d'escorts en ligne, cité comme un des meilleurs livres de 2013 par le New York Times, un true crime fascinant et bouleversant sur la prostitution à l'ère d'internet et, au-delà, sur la détresse de ces femmes mises au ban de la société.

À Long Island, entre 2009 et nos jours.
Un soir de mai 2010, une jeune femme frappe aux portes des habitants de la petite ville d'Oak Beach, Long Island. Elle est affolée et incohérente, dit qu'elle est poursuivie et qu'on veut la tuer, mais dès que les riverains suggèrent d'appeler la police, elle s'enfuit et disparaît dans la nuit.
Cette jeune femme s'appelait Shannan, elle avait 24 ans. Rejetée par sa mère durant son enfance, élevée dans un foyer quand ses soeurs grandissaient ensemble, Shannan souhaitait plus que tout réussir, gagner de l'argent pour regagner sa place dans sa famille. Mais que faire quand on n'a aucun diplôme, aucun moyen, aucune perspective ? Quand on veut gagner de l'argent, beaucoup, rapidement ? S'inscrire sur Craigslist, un site de petites annonces, et proposer ses services d'escort.

Et comme Shannan, Maureen, une rêveuse trop dépensière, mère célibataire de deux enfants ; Melissa, une forte tête qui a quitté son job de coiffeuse par amour pour un caïd ; Megan, élevée par sa grand-mère, mère adolescente d'une petite fille, qui a cru pouvoir changer de vie avant de tomber sous la coupe d'un petit ami dealer ; et Amber, violée dans son enfance, élevée par une soeur junkie qui lui fait miroiter l'argent facile. Toutes étaient inscrites sur Craigslist comme escorts.

En Décembre 2010, quatre corps sont retrouvés près d'Oak Beach, enveloppés dans de la toile de jute, enterrés côté à côté, à égale distance l'un de l'autre. Il s'agit de Maureen, Melissa, Megan et Amber.

Au printemps suivant, des restes humains sont retrouvés et en décembre 2011, le corps de Shannan est enfin découvert. 

Face à l'inertie des autorités, peu empressées à enquêter sur la disparition de prostituées, certaines familles s'organisent. Et l'affaire attire aussi l'attention du journaliste Robert Kolker.

Tout au long d'une enquête minutieuse qui l'amènera à rencontrer les témoins des dernières heures des jeunes femmes, leurs familles, les enquêteurs, mais aussi les clients des prostituées, leurs petits amis/macs et les habitants de cette petite communauté quasi mafieuse d'Oak Beach, Robert Kolker va tenter de remonter la piste de celui qu'on a appelé le tueur de Craigslist.
Mais aussi, et surtout, il va s'attacher à restituer leur histoire et leur dignité à ces jeunes femmes qui n'ont eu d'autre choix que devenir prostituée et l'ont payé de leur vie."

Mon avis:

J'avais peur de tomber sur une enquête un peu voyeuriste, comme sait si bien en produire la télévision. Finalement, je ne peux que reconnaître le talent de Robert Kolker dans sa volonté de rappeler que ces filles, avant d'être des escort, étaient aussi des êtres humains.

Le terme d'enquête convient parfaitement à ce livre qui, s'il se lit comme un thriller, est parfaitement documenté. L'auteur a choisi de nous présenter longuement chaque victime, de nous parler de leur enfance et de ce qui les a menées à se prostituer via Internet. On ne peut que noter des points communs dans le parcours des filles: une enfance malheureuse, parfois glauque, un désir d'avoir de l'argent facilement à défaut de pouvoir faire autre chose, une fragilité psychologique et des problèmes avec la drogue. 

Sans porter de jugement aucun, Robert Kolker évoque les familles des victimes, dont certaines se sont servies de ces meurtres pour se mettre en avant. J'ai lu ce livre avec grand intérêt, révoltée que personne n'ait pu les aider. Le cas de Shannan m'a particulièrement touchée: c'était une fille très belle,  déterminée à faire quelque chose de sa vie, mais le désamour de sa mère et ses troubles bipolaires l'ont menée vers ce désastre. J'ai bien sûr ressenti pas mal de colère envers les familles, à qui les filles, autre point commun, envoyaient de l'argent et des cadeaux pour les aider; les familles n'ignoraient en rien leurs activités, mais personne n'a levé le petit doigt pour leur tendre la main.

L'auteur nous présente également longuement Oak Beach et ses 72 habitants. Une communauté fermée et pleine de secrets, où tout le monde couvre son voisin et personne ne dit la vérité. L'argent joue bien sûr un rôle important et certains ont même soupçonnés les policiers chargés de l'enquête d'être corrompus.

Car en effet, le matin où Shannan est décédée, elle a couru dans tout Oak Beach, appelant désespérément à l'aide. La police a mis 45 longues minutes à se déplacer. D'autres incohérences sont pointées du doigt, comme les vidéo de surveillance qui ont, comme par hasard, été détruites. 

L'affaire des meurtres de ces prostituées n'a pas été résolue, à ce jour. D'autres corps ont été découverts, mais contrairement aux escort, ils n'étaient pas enfermés dans des sacs de toile, mais démembrés et dispersés un peu partout  à Oak Beach. De nombreuses questions demeurent en suspens: y a-t-il eu un ou plusieurs tueurs? Shannan a-t-elle également été assassinée ou victime d'une noyade à cause de la drogue? A la lecture du livre et grâce à l'enquête de Robert Kolker, on se forge forcément son idée, même si de nombreuses énigmes restent. 

"Cinq filles sans importance" est un document qui a su me passionner, au point que j'ai fait des recherches Internet pour voir si l'affaire avait avancé. Comme le soulignent certains proches des victimes, si elles avaient été des filles de bourgeois, le mystère aurait certainement déjà été élucidé. 

"Une société dans laquelle des êtres humains disparaissent sans que personne ne s'en émeuve est une société malade."

Le seul point que je déplore, c'est que, à mon sens, les photos n'auraient pas dû figurer sur la couverture, mais à l'intérieur. afin qu'on sache bien qui est qui. Là encore j'ai dû vérifier sur Internet, malgré les descriptions de l'auteur. 

Malgré cela, je salue le talent de Robert Kolker et son initiative, puisqu'il a réussi à écrire ce livre sans tomber dans le voyeurisme. J'espère pour les familles que le tueur sera un jour écroué, même si, malheureusement, j'en doute. 

♥♥♥♥

Je le conseille: pour les amateurs d'enquêtes approfondies, et si le côté irrésolu de l'affaire ne vous gêne pas dans votre lecture.

KolkerAuthorPhoto