002

    ~Pourquoi ce livre?~

Parmi les nouveautés Hachette Jeunesse, ce roman, paru dans la collection "Bloom", me tentait beaucoup. Sa couverture, le sujet... Une lecture à priori légère, dont j'avais envie. 

    ~Quatrième de couverture~

"Petit ami super sexy mais coureur de jupons, "première fois" un peu ratée, nouvelle belle-mère qui joue les entremetteuses: ce ne sont pas les prises de tête qui manquent dans la vie. Mais plutôt que de se morfondre chacune de son côté, les filles de Brooklyn ont inventé les "soirées cuisine" pour papoter entre copines. Marier tous les ingrédients à portée de main et concocter soi-même de délicieux petits plats: rien de tel pour se rappeler que tout ne tourne pas seulement autour des garçons!". 

 

518R3RWDPHL

    ~Mon ressenti~

Evidemment, avec un tel sujet, je ne pouvais que me délecter de cette lecture. Et que se passe-t-il quand un livre nous détend et nous divertit? On le dévore en 24 heures!

Nous entrons donc dans l'univers de trois copines âgées de 17 ans, et vivant à Brooklyn. Il y a Junie, dont les parents sont en permanence en déplacements professionnels et qui se débat avec des sentiments contradictoires concernant Brian, son petit-ami. Celia, meilleure amie de Junie, vit avec son père, sculpteur, et va devoir gérer l'arriver d'une belle-mère "Barbie" et du neveu de cette dernière. Quant à Danielle, qui vit avec sa grand-mère, sa mère et sa soeur, elle va retomber dans les bras de l'infidèle Steve, malgré les conseils de sa grand-mère. Afin de décompresser, les filles s'organisent donc des soirées cuisine...

L'univers est frais et pétillant, on s'attache aux trois filles (même si j'ai souvent eu envie de secouer Celia) et on se dit qu'ado, on aurait aimé les avoir pour copines. La recette, si je puis dire, fonctionne parfaitement. Les personnages secondaires sont parfaitement bien travaillés, ce qui est rare: Rob et Nonna, entre autres. On lit avec un énorme plaisir le quotidien New-Yorkais de tout ce petit monde.

Et puis bien sûr, il y a la cuisine, qui occupe une grande place, notamment la cuisine italienne grâce à Danielle; on salive, on a faim, on a envie de reproduire les petits plats que les filles testent.

Une lecture que je recommande si vous voulez quelque chose de rafraîchissant, gai et gourmand.

Merci à Cécile et aux éditions Hachette pour cette jolie découverte.

Les Filles de Brooklyn, Jessie Elliot, Hachette Romans, 14.50€. 

 

logo_hachette_jeunesse

     ~Envie d'extraits?~

" En vingt-cinq minutes, le dîner était prêt: il avait suffi de faire sauter les légumes, d'y ajouter quelques cuillerées de sauce curry et de yaourt, puis de servir l'ensemble avec le riz."

"La vitrine était remplie de salamis séchés suspendus à des ficelles, d'énormes bocaux de poivrons, olives et chou-fleur au vinaigre, de boîtes de biscuits et de miches de pains italiens, ainsi que de petits emballages décoratifs contenant un gâteau de Noël appelé "panettone". Sans oublier les fromages, bien sûr, en meules immenses, empilées comme des pneus sur des étagères."

     ~En bref~

 

4