bienvenue_a_big_stone_gap_3d

C'est désormais devenu une coutume, je vous présente une nouvelle lecture que j'ai effectuée en tant que Lectrice Charleston 2015. Cette fois-ci, je vais vous présenter "Bienvenue à Big Stone Gap", qui paraîtra aux Editions Charleston en Février 2015.

PRESENTATION (en bref):

"Ave Maria, pharmacienne de 35 ans, est la "vieille fille" de Big Stone Gap. A la mort de sa mère, elle va découvrir un secret de famille qui va bouleverser son quotidien et sa vision des choses..."

MON AVIS:

Autant le dire de suite, "Bienvenue à Big Stone Gap" est un roman qui fait du bien au moral! La couverture très attirante tient plutôt bien ses promesses.

Nous entrons donc dans la vie d'Ave Maria, au moment où elle découvre un secret de famille, qui remet en cause tout ce sur quoi elle s'est construite. Nous sommes en 1978, elle se dévoue corps et âme à son métier et n'a pas de mari, ce qui, à l'époque, dans une petite ville, ne manque pas de faire jaser. Il y a bien Theodore, son meilleur ami, mais justement; il est son meilleur ami. Le secret de famille qui surgit ne va pas l'aider à y voir très clair et elle aura besoin du soutien de ses proches, qui se résument à une poignée d'amis.

"Bienvenue à Big Stone Gap" est certes une comédie romantique, mais ce n'est pas un roman sentimental. J'ai un peu pataugé au départ car il y a pas mal de personnages à assimiler, mais une fois que je me suis familiarisée avec chacun d'entre eux, j'ai pu me plonger pleinement dans l'histoire, qui se déroule dans une petite ville où tout le monde se connaît et où tout se sait très rapidement.

J'ai beaucoup apprécié le fait que le roman se déroule à une autre époque -pas si éloignée- que la nôtre, car l'auteure peut mettre en avant des valeurs qui ont tendance à se perdre aujourd'hui: le sens du partage, par exemple, l'entraide, etc. C'est toute une époque que fait revivre Adriana Trigiani, avec brio. 

L'Italie est également très présente dans ce roman qui se situe pourtant dans une bourgade de Virginie, aux Etats-Unis, et c'est un pur régal. On salive et on se délecte de la chaleur humaine qui se dégage de ce roman. 

Si parfois on a envie de secouer un peu Ave Maria, on se prend vite d'amitié pour elle, sa simplicité et sa gentillesse la rendant irrémédiablement sympathique. Certains personnages secondaires sont un peu caricaturaux (la bimbo, la boutonneuse ronde), mais c'est toujours pour en tirer une leçon de vie. Sans être moralisateur, c'est un roman qui parle du destin, qui explique que quand ça ne va pas, les seules ressources pour s'en sortir sont en nous.

Je ne peux pas trop en dévoiler sans risquer de spoiler, mais "Bienvenue à Big Stone Gap" est un roman qui a su me toucher par son message optimiste malgré les coups durs, ainsi que par les valeurs que l'auteure nous fait partager à travers sa plume fluide et ses mots qui me parlent particulièrement. 

"Les au revoir, désormais, n'ont plus rien de triste pour moi. J'ai appris à trop aimer ce qui les précède pour m'inquiéter des suites."

Et puis le ton du roman se veut résolument comique, ce qui donne de la légèreté à une histoire qui aurait pu frôler le pathos. J'ai d'ailleurs énormément apprécié la scène loufoque avec Elizabeth Taylor. 

-8e9aec03388dea1c

Vous l'aurez compris, je ne suis pas loin de ressentir un coup de coeur pour ce roman, dont j'espère voir prochainement l'adaption ciné (sortie aux USA le mois dernier).

♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aimez les romans qui font du bien au moral et les années 70.

unnamed (5)