P3266548

Est-ce que je vous ai déjà parlé de mon amour pour les romans de Guillaume Musso? Mais non, je ne radote pas, je sais bien que j'ai déjà évoqué le sujet, et ce plus d'une fois.

Ce qui est marrant, c'est que chaque année depuis 2008, chaque lecture d'un Musso est pour moi associée à un événement personnel:

.2008: mon état de santé me cloue 15 jours chez moi. Je découvre les romans de l'auteur et avale tout ce que j'ai de retard.

.2009: je rencontre Guillaume Musso au Festival du Livre de Nice, ville dans laquelle je viens de m'installer, et plus nouille que moi, tu meurs. Je m'excuse auprès de l'auteur de l'embêter (alors qu'il est un peu là pour ça, quoi). Mon compagnon décide de découvrir à son tour ses romans.

.2010: je me réveille à l'hôpital suite à un AVC. A mon chevet m'attend le dernier Musso ("La fille de papier"). Je le dévore en deux jours et me fait enguirlander par le personnel soignant.

.2011: pour la première fois, mon compagnon dévore le dernier roman avant moi. (j'étais plongée dans un pavé que je voulais terminer absolument).

.2012: je referme le dernier Musso, qui est "Sept ans après" et nous nous envolons pour l'Allemagne. Là, nous croyons revivre une scène du livre, avec un monsieur qui nous fait signe de le suivre pour nous indiquer un restaurant. (mais on ne se fera pas tabasser, il cherchait vraiment à nous être agréable).

.2013: je suis maman depuis quelques mois, très occupée, et pourtant j'arrive à dévorer le roman en deux jours.

.2014: XO me contacte via mon blog. Quelques jours après, je reçois "Central Park", dédicacé.

.2015: cette année encore, je reçois le roman dédicacé, dans une période de renouveau et de renaissance (dont je ne parlerai pas ici).

Je remercie les éditions XO pour l'envoi de "L'instant présent" et pour la confiance qu'ils m'accordent depuis maintenant un an.

10624992_811377212279910_3569775810345467264_n

 

Présentation:

"Lisa et Arthur n'ont rendez-vous qu'une fois par an. 
Il passe sa vie à la chercher...
... elle passe la sienne à l'attendre.


Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer :

" Ce qui m'arrive est inimaginable, et pourtant bien réel... "

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Un thriller psychologique vertigineux au final stupéfiant."

Mon avis:

Eh bien voilà, comme chaque année, l'auteur m'épate toujours un peu plus!

Il va être très difficile d'exprimer mon ressenti sur cette lecture sans trop en dévoiler, mais je vais essayer de maintenir le suspense.

La magie opère dès les premières pages. On reconnaît le style Musso, instantanément, par sa plume fluide et pourtant toujours très précise et rythmée. L'auteur nous embarque, une nouvelle fois, dans un roman haletant, palpitant. J'ai eu la même impression que lorsque l'on se retrouve plongés dans une série tellement captivante, sans avoir le temps de souffler, où il est impossible de décrocher une seconde, pas avant d'en connaître la fin. 

Guillaume Musso, c'est exactement cela: chaque année, il nous entraîne dans un tourbillon infernal, et chaque année, la fin est incroyable. Je ne vais pas vous parler de l'histoire en elle-même, le résumé est amplement suffisant et il serait vraiment dommage d'en dire plus. Mais oubliez tout ce que vous avez lu jusque là, le suspense est présent jusque dans les dernières pages, avec un dénouement que je n'ai pas vu arriver (j'étais partie sur une théorie complètement folle). Je ne sais pas où Guillaume Musso puise ses idées (pour le coup, j'espère que ce n'est pas du vécu), mais en tout cas, c'est très efficace; impossible de lâcher le roman tant qu'on n'est pas arrivé à la dernière page.

Les personnages donnent pleinement corps au récit, on s'attache très rapidement à eux. Et ce que j'aime avec l'auteur, aussi, ce sont les évocations de l'évolution de la culture à travers les années (mais là encore, je ne peux pas trop en dévoiler). 

Pour conclure, Guillaume Musso nous offre un roman qui va à un rythme effréné, une histoire qui nous tient en haleine jusqu'au bout, avec des références culturelles  et des personnages parfaitement rôdés, pour un dénouement qu'on ne voit pas arriver. Un roman efficace, qui fonctionne avec brio... et oui, comme chaque année, je me répète: le meilleur à ce jour.

Coup de coeur du blog!

♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aimez les fins vraiment époustouflantes.

interviewer-guillaume-musso-avec-nous