P7209627

Lorsque j'avais reçu le communiqué de presse par email, j'avais trouvé la couverture et le résumé de "Parfaite" particulièrement alléchants. Quelques avis négatifs m'ont ensuite donné des à priori, mais j'ai décidé de me forger mon propre avis. Je remercie les éditions Kero pour cette lecture.

Présentation:

"Je sais tout de toi. Tu es parfaite. Je t'aimerai à la vie, à la mort. Tu es à moi pour toujours. Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu'il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins... Quelques semaines plus tard, la vie de Beck n'a plus de secrets pour Joe. Il a trouvé son nom, son adresse, s'est procuré accès à ses emails, il la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York. Avec un peu d'organisation, une " vraie " rencontre est vite provoquée, et comment résister à un garçon qui devance vos moindres désirs, semble deviner vos pensées les plus intimes ? Et lorsque des personnes de l'entourage de Beck sont victimes d'accidents macabres, c'est tout naturellement dans les bras de Joe que se réfugie la jeune femme. Mais si Beck ignore l'ampleur de l'obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa bien-aimée... " Aussi intelligent que glaçant." ELLE"

Mon avis:

M'attendant à une énorme déception, j'ai plutôt été surprise, même si je reste mitigée après cette lecture. 

Caroline Knepes nous plonge tout de suite dans l'ambiance. Joe tombe amoureux de Beck et développe une obsession à son égard. Il dresse un autel à sa gloire, lui vole ses petites culottes et autres objets personnels et intimes, l'épie, lit ses mails plusieurs fois par jour. Sans trembler pour autant, on suit avec intérêt la folie qui s'empare du jeune homme, même si pour lui, ses sentiments sont normaux. Tout est de la faute de Beck, qui se conduit mal, étale sa vie sur les réseaux sociaux et ment comme elle respire. 

Honnêtement, je n'ai pas aimé le personnage de Beck, je l'ai trouvée narcissique, superficielle. Elle ment tout le temps, se défile. A la limite, je me suis plus attachée à Joe, qui n'est pas le psychopathe sanguinaire type, mais plutôt un pauvre type qui ne devait pas avoir mauvais fond à la base, jusqu'à ce que les adultes autour de lui le rendent fou. C'est plutôt cliché, à vrai dire.

L'action n'est pas prédominante, même s'il y a des morts et que la police est un peu bête de ne pas comprendre qu'il s'agit de meurtre. La trame est plutôt bonne et je n'ai eu aucune difficulté à me laisser embarquer dans l'histoire, dont je n'ai pas vu venir la fin (je m'attendais à un truc plus tordu).  Je ne peux pas dire qu'il y ait un suspense de folie, mais l'écriture de la romancière est fluide et l'histoire assez addictive. J'ai également apprécié les nombreuses références littéraires, notamment à Stephen King, et ce que pense Joe des réseaux sociaux.

Malgré une histoire qui m'a emballée, j'ai tout de même quelques gros freins. Tout d'abord, la romancière avait-elle vraiment besoin des scènes de sexe très détaillées et à outrance? Non, parce qu'au bout d'une vingtaine de fois, j'ai compris que Beck aime "se masturber sur son oreiller vert" et que Joe aime passer à l'action avec elle ou en pensant à elle. J'ai trouvé cela plutôt lassant, à la longue. Il en va de même pour les fautes d'orthographe qui sont passées à la trappe, c'est quand même dommage.

En bref, "Parfaite" est un thriller avec une bonne trame et une histoire plutôt prenante, malgré des défauts omniprésents. J'ai pensé à une romance new adult qui tournerait mal.

♥♥♥♥♥♥

Je le conseille: en lecture d'été. Si les défauts ne vous font pas peur, vous passerez un bon moment

202260