012

   ~Pourquoi ce livre?~

J'ai reçu en service presse le tome suivant de cette série. Comme je fais toujours les choses à fond, j'ai voulu commencer par lire le premier, que j'ai commandé dans la foulée. Les couvertures des romans d'Heather Graham me parlent beaucoup, je me suis donc lancée avec sa nouvelle série, Krewe of Hunters.

   ~Présentation~

"Quand l’agent Angela Hawkins accepte de devenir la coéquipière du brillant enquêteur Jackson Crow, elle est loin d’imaginer ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que la femme d’un sénateur est morte en tombant du balcon de l’une des plus belles demeures du quartier français de La Nouvelle-Orléans. Et que, pour presque tout le monde, elle s’est jetée dans le vide, désespérée par la mort récente de son fils. 
Mais à peine Angela commence-t-elle son enquête avec Jackson que l’hypothèse du suicide lui semble exclue. 
Guidée par son intuition et par des visions inquiétantes où elle voit la jeune femme en danger, Angela est en effet persuadée que dans l’entourage du sénateur, chacun est moins innocent qu’il n’y paraît. Mais de là à tuer ? Décidés  à dévoiler la sombre vérité, Angela et Jackson vont  non seulement risquer leur vie… mais, aussi, leur âme."
 

   ~Mon ressenti~

Comme je l'ai précisé plus haut, je n'ai jamais lu Heather Graham. Je n'avais aucun à priori, si ce n'est que l'idée d'un mélange entre thriller et fantastique me plaisait bien. Finalement, j'ai découvert plus que cela.

Dès les premières pages, j'ai été plongée dans cette atmosphère particulière. L'histoire se déroule à La Nouvelle Orléans, une ville que j'ai maintenant l'envie de découvrir. 

Le sénateur fait appel à une équipe de chasseurs de fantômes, car il veut prouver que c'est un fantôme qui a tué sa femme, afin de faire taire les rumeurs disant qu'il l'a poussée au suicide. Mais si finalement ce n'était ni fantôme, ni suicide? Les enquêteurs vont tout faire pour mettre la vérité à jour et vont loger dans cette demeure au passé sanglant, dans laquelle un tueur en série a perpétré d'atroces meurtres au XIXe siècle.

L'auteur nous fait partager ses connaissances sur La Nouvelle Orléans, sur le vaudou, sur les sectes et bien d'autres choses. J'ai beaucoup appris en lisant ce roman, et comme je l'ai déjà souligné, j'ai eu l'envie de visiter cette ville si atypique.

Il faut savoir ensuite qu'aux heures où je lis le plus, je suis seule à la maison; l'Homme est au boulot et ce ne sont ni le bébé ni le chat qui vont me défendre contre des fantômes. Tout ça pour dire que oui, j'ai parfois frémi à la lecture de ce livre; les scènes d'apparitions sont clichés, mais sur moi ça fontionne franchement, surtout quand il s'agit d'enfants de l'époque victorienne.

Les enquêteurs forment une équipe soudée dès le départ et viennent chacun de milieux totalement différents, ce qui fait leur charme. Evidemment, certains vont tomber amoureux.

L'intrigue est vraiment captivante, on tourne les pages de façon frénétique. Malheureusement, il n'y a pas eu de suspens pour moi, j'ai trouvé dès le départ pourquoi la femme du sénateur est morte, ou du moins qui a fait le coup. Cela n'a pas gâché mon plaisir mais a empêché le coup de coeur.

A lire si vous aimez retrouver dans un même livre une enquête policière, des fantômes, un peu de romance et de la culture.

   ~En bref~

 

le manoir