PB250454

Pour terminer le mois de Novembre, j'avais envie de lire un bon thriller historique. J'ai donc sorti de ma PAL"Le Sourire du Diable", qui n'attendait que le moment propice pour être lu. Je remercie XO pour cette lecture passionnante.

Présentation:

"« Bienvenue à Marshalsea, môssieur… »

Londres, 1727 : le jeune Tom Hawkins, qui a refusé de devenir révérend comme son père, ne vit que pour le jeu, la bière, les femmes. Criblé de dettes, il est envoyé à Marshalsea, une prison des bords de la Tamise où sont réunis les débiteurs de la ville.

Dans cette prison, l’argent décide du sort de chacun. Les plus riches, comme Tom, mènent une vie de château – ou presque – avec lingerie et domestiques. Ils ont même droit à une taverne ! Les autres croupissent dans l’aile insalubre et coupe-gorge de l’établissement.
Dans ce monde souterrain impitoyable, Tom Hawkins affronte des personnages plus avides, fourbes et cruels les uns que les autres. Il ne peut faire confiance à personne. Surtout pas à son compagnon de cellule, l’ironique Samuel Fleet, qui incarnerait le diable !
Sa rencontre avec la séduisante Kitty Spark pourrait bien tout changer…

Une plongée aussi réjouissante que terrifiante dans les bas-fonds de Londres, au XVIIIe siècle."

Mon avis:

J'attendais un thriller sombre et facile à lire à la fois, je n'ai absolument pas été déçue!

Tom, 25 ans, fieffé joueur, doit réunir la somme suffisante qui lui permettra d'échapper à la terrible prison de Marshalsea.  Un soir, en jouant, il y parvient... et pourtant, il se fait détrousser par des voleurs. Il est donc envoyer dans cette géôle qui fonctionne presque comme un village à part entière, malgré des conditions de détention déplorables. La corruptiion règne au sein de Marshalsea, chacun doit sans cesse défence sa vie et veiller à ne pas être envoyé dans le Common Side,  l'autre partie de la prison, où sont entassés ceux qui ne peuvent plus rien payer, parmi les rats et les maladies. Pourtant, Tom va rencontrer des personnages atypiques et intriguants, et surtout, s'il veut espérer sortir de la prison, il va devoir élucider un meurtre, celui du Capitaine Roberts, ancien compagnon de cellule de Samuel Fleet, un homme énigmatique que tout le monde redoute.

J'ai été vraiment happée par cette intrigue, qui a su me tenir en haleine de bout en bout! Le contexte y est pour beaucoup, à la limite bien plus que le personnage principal, Tom, qui ferait presque pâle figure à côté des personnages hauts en couleurs qu'il côtoie. La romancière a su se documenter avec minutie pour nous offrir un livre qui nous donne l'impression de connaître Marshalsea sur le bout des doigts. Une prison-village avec plusieurs bâtiments, des tavernes, un barbier, des catins... mais aussi des rats, des maladies et de cruels châtiments (certains prisonniers étaient enfermés dans la Chambre Forte, une calotte sur la tête, avec pour agréable compagnie rats et cadavres en décomposition). Cette prison et la corruption qui y a lieu  nous fait froid dans le dos, même si j'imagine que c'était encore pire en réalité.  Marshalsea, n'ayons pas peur des mots, fait presque figure de personnage à part entière.

3067562-468363

L'intrigue en elle-même peut paraître simple: un prisonnier a été assassiné, Tom doit trouver le coupable s'il veut sortir de cette prison. Or, on ne peut que soupçonner absolument tout le monde! Par conséquent,  le coupable se trouve parmi les personnages que l'on soupçonne, mais on est loin d'imaginer ce qui a poussé ce crime. Nous parlons d'une période sombre, l'Angleterre du XVIIIe siècle en crise,  où même un bourgeois ayant fait faillite peut se retrouver enfermé pour dettes, dépendant du bon vouloir du gouverneur de la prison, un ancien boucher qui décidé du droit de vie ou de mort, sur les enfants comme sur les adultes.

Si le sujet est grave, l'atmosphère sombre et lourde, la plume de la romancière se fait fluide et nous plonge sans mal dans cette époque. Nous sommes loin des textes imbuvables et beaucoup d'humour, d'ironie se dégage de ce roman, qui se lit très rapidement, presque comme un roman d'aventures. La fin, quant à elle, m'a bluffée, je n'avais même pas prévu un tel retournement de situation!  

En bref, "Le Sourire du Diable" est un thriller historique passionnant, parfaitement documenté et maîtrisé. La prison de Marshalsea tient une place très importante et apporte toute la richesse du roman, bien que les rebondissements et les personnages hauts en couleurs sont également bien présents. C'est une intrigue rondement bien menée, dans laquelle on se laisse porter, on frissonne face à l'horreur de la prison, mais on sourit également, grâce à la plume pleine de dérision de la romancière qui nous plonge dans une époque sombre, mais dans laquelle le franc-parler était de rigueur.

COUP DE COEUR !!!

♥♥♥♥♥♥

Je le conseille: si vous aimez les intrigues qui se déroulent durant une période sombre de l'histoire de l'Angleterre, et quand le lieu principal fait figure de personnage à part entière.

ah-pic